"VOYAGE EN TERRE AUDACIEUSE… À LA MODE QUÉBÉCOISE" – 6 gestionnaires de destinations françaises en voyage au Québec

Dossiers Spéciaux · · Commenter

TIPA CARIBOU, en voilà un drôle de nom pour une formation atypique, orchestrée par Pierre Eloy, créateur de Touristic, qui a mené 6 femmes gestionnaires de destinations francophones dans un périple de 7 jours, du 18 au 25 juin 2023, à travers le Québec. Tipa, c’est le diminutif d’une expression en créole réunionnais, "Tipa Tipa Narrivé", qui veut dire, vous l’aurez deviné "Petit à petit, on y arrive". Chaque journée de cette aventure en 5 étapes fut un petit pas, mais aussi un bond de géant grâce aux belles rencontres humaines avec des Passionné(e)s Passionnant(e)s qui (ré)inventent le tourisme québécois, pas à pas.

Bonne lecture à tous et surtout, nous vous souhaitons à tous de vous offrir un temps d’émerveillement, de rencontres, de rires et d’émotions comme nous avons pu le vivre pendant cette semaine québécoise.

**************************************

C’est le cœur léger que j’ai entrepris ce voyage sans en connaître le contenu, juste la destination. Un peu comme une parenthèse dans nos vies qui tournent à 100 à l’heure, où tout est dicté, programmé. Le programme tourne autour de l’hospitalité, du prendre soin, des gestes d’accueil et de stratégie marketing.

En guise de compte rendu, j’aurais pu parler de la place des femmes dans l’industrie du tourisme, de tourisme durable, voire régénératif, mais… j’ai décidé de parler de ma rencontre avec une culture, un pays, des femmes et des hommes inspirants qui ont osé s’affranchir des codes et des barrières qu’on nous impose, ou que nous nous imposons nous-mêmes.

J’ai pris conscience que se laisser porter par les rencontres, les paysages, ferait de cette aventure une expérience juste incroyable. Alors j’ai décidé de laisser place à l’émerveillement et à l’étonnement.

« Ce qui manque le plus à nos vies, c’est l’émerveillement.
Rencontrer ceux qui s’émerveillent encore; d’un rien, d’un papillon, de la pluie battante, d’un coquelicot, du chant d’un oiseau…
Presque rien. Beaucoup »
– Jacques Dor

Des portraits d’hommes et de femmes, ce qui les unit : la communauté.

Un hôtel UNIQ et éphémère au cœur des Laurentides

La première étape nous a amenés directement de l’aéroport de Montréal vers Mont-Tremblant. Myriam Corbeil a réussi à concilier sa passion des voyages, des rencontres et son souhait de ne laisser aucune trace de son passage au cœur de la nature.

Elle a créé l’hôtel Uniq (Unités, Nomades, Insolites, Québécoises), dont l’objectif est de démontrer que l’on peut développer un concept basé sur le durable, le confort, tout en conscientisant les visiteurs au respect de la nature et des moments partagés, telle une communauté.

Pour la saison 2023, elle a décidé de s’installer au Domaine Saint-Bernard, près de Mont-Tremblant, avec la promesse simple de vivre une expérience de glamping, de profiter de la beauté du lieu et de se ressourcer au contact de la nature…

SANA… CARIBOU SANA

Et puis, il y a Céline qui travaille au SANA de Shawinigan (Service d’accueil des nouveaux arrivants).

Française d’origine, elle-même issue de l’immigration, son rôle principal consiste à accueillir les nouveaux arrivants dans son coin de pays.

Quelle fabuleuse coïncidence (ou pas) d’être une Bienvenuteuse au SANA quand vous savez qu’en langue swahili, à des milliers de kilomètres du Québec, en Afrique, Caribou Sana veut dire "Bienvenue"!

Dès le point d’entrée du site Internet du SANA, tout est dit : population accueillante des nouveaux arrivants d’ici et d’ailleurs. Le SANA est un organisme à but non lucratif dont le rôle est de faciliter l’installation et l’intégration de personnes en provenance d’une autre ville, d’un autre pays. Outre ce premier contact, c’est une intégration dans la communauté qui est effectuée par le biais de jumelage entre les habitants et les nouveaux arrivants.

Céline, avec toute son équipe, est chargée de les accueillir, les accompagner et faire en sorte d’animer toute cette communauté autour d’un simple leitmotiv « sensibiliser la population à la diversité culturelle, à l’inclusion en favorisant le partage de la culture et de l’expérience » pour un mieux vivre tous ensemble.

Nadine, l’agricultrice aux 1000 vies

Nadine Gelly, avec qui nous avons échangé le temps d’un brunch, un échange qui a failli ne pas avoir lieu à cause d’une panne de tracteur…

Une femme pleine d’énergie, une femme aux mille vies qui a œuvré pendant plus de 20 ans dans l’industrie du tourisme et de la culture. Dernier poste en date, celui de directrice générale de la Guilde du jeu vidéo du Québec, dont l’objectif est de faire rayonner les entreprises du jeu vidéo de Québec à l’international.

Et puis, en 2022, à l’heure où l’on parle de green marketing au Canada où de grandes entreprises décident de développer des serres sur les toits de Montréal afin de cultiver des fruits et des légumes, il y a ce virage.

Nadine et son mari décident de créer une ferme de culture du kiwi, la ferme du Mihouli. Un besoin de retour à la nature qui prend tout son sens avec la création d’une communauté de personnes qui peuvent adopter leur plan de kiwi et viendront s’en occuper, puis de pouvoir récolter un dixième de « kiwier ».

D’un côté la nature et de l'autre le tumulte des villes, Québec, et surtout la vibrante Montréal.

Une conférence dans une piscine sur un rooftop de Québec

Des lieux insolites ont rythmé nos journées. Frédéric Gonzalo a relevé le défi de donner une conférence sur le marketing digital dans une piscine sur un rooftop.

J’avais déjà eu l’occasion d'assister à une conférence de Frédéric à Pau sur le marketing RH. Là, dans cette piscine, on échange sur l’importance d’apprivoiser ChatGPT dans nos structures. En plus d’un gain de temps dans notre travail rédactionnel, c’est l’humain qui triomphera grâce à notre subjectivité qui fait de nos conseils une valeur ajoutée locale.

Hors de nos salles de réunions aseptisées, on échange, on intervient sur un sujet crucial qui est vulgarisé et prend alors tout son sens.

Le tumulte de Montréal

Paul Arseneault et Pierre Bellerose nous ont accompagnés du cadre en pleine nature de Tremblant jusqu’à une halte du Palais des congrès. On a pu alors découvrir les coulisses de ce lieu grâce à la PDG du lieu Emmanuelle Legault. On a aussi échangé avec Nicolas Cournoyer sur un autre sujet, celui de la fête et des festivals. Comment un avocat pénaliste devient aujourd’hui créateur de festival? Comment à un moment de nos vies, on décide de sortir de ce formalisme pour se concentrer sur l’essence même de ce qui nous anime : l’humain.

Chacun de nous, par ses expériences, a choisi de changer sa manière de voir son métier, sa vie, sa façon de consommer son temps. Chacun partage, donne à l’autre à sa façon: on apporte une expérience, on humanise des lieux, on vit pleinement ces rencontres.

Ils nous ont partagé leurs projets, leurs créations, de l’importance de l’expérience, de l’hyperpersonnalisation, de l’humain qui contrebalance avec l’IA…

Ils ont tous partagé des bouts de vie avec nous, de leur temps si précieux autour de discussions communes, le partage de notre vision du tourisme.

Tout prend sens à la fin de ce voyage

L’importance de l’émerveillement, de ce que l’on retient à la fin de son voyage… des rencontres, des sourires, des visages, des discussions engagées. Cette impression d’être unique et de vivre des moments suspendus, privilégiés.

Il faut sortir de notre formalisme, de nos diktats pour mieux accueillir. Tout est simple là-bas dans la relation à l’autre, on s’ouvre, on s’affranchit des codes et des barrières.

Je m’étonne, en ce début de saison, de voir des jeunes franchir les portes de nos offices de tourisme. Je m’étonne, mais je m’en réjouis, car si on a gagné la confiance de ces visiteurs, c’est grâce à cette valeur ajoutée que l’IA ne remplacera pas. À nous de transformer les séjours en expériences uniques, on l’écrit, on en parle dans nos stratégies mais sur le terrain, est ce qu’on le fait réellement? Est-ce que je prends le temps de partager ce qui me tient à cœur? Suis-je sincère avec mes valeurs?

Et si on prenait vraiment la dimension de s’émerveiller dans chacune de nos expériences, poser nos téléphones et vivre pleinement, égoïstement ces moments !

 

Par Magalie Bironneau, participante à Tipa Caribou 2023 et directrice de Destination Vendée Grand Littoral

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 8 AVRIL 2024

  • Alliance de l’industrie touristique du Québec – Geneviève Cantin
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Daphné Duquette
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Andrée-Anne Breton

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations