Comment la Chine pourrait compromettre la vente de TikTok aux États-Unis

Techno, International, Économie, Marketing · · Commenter

Le gouvernement chinois a ajouté des technologies d’intelligence artificielle, dont des outils de « recommandation de contenu personnalisé », à sa liste de contrôle des exportations, une mesure qui pourrait potentiellement mettre en péril la vente imminente des opérations américaines de TikTok, a d’abord rapporté Nikkei Asian Review.

PRINCIPAUX FAITS

  • Le ministère chinois du commerce a publié vendredi une liste de contrôle des exportations mise à jour qui comprend des « recommandations de contenu personnalisées basées sur l’analyse des données » et un certain nombre d’autres technologies, limitant les exportations à des fins militaires et civiles.
  • Bien que la commande de Pékin ne mentionne pas explicitement TikTok, l’une des principales fonctionnalités de l’application – recommander des vidéos personnalisées – est basée sur un algorithme qui pourrait entrer dans la catégorie restreinte.
  • On ne sait pas quand les nouvelles restrictions entreront en vigueur, mais la société mère de TikTok, ByteDance, basée à Pékin, essaierait de finaliser sa vente aux États-Unis dès ce week-end.
  • Alors que le président Donald Trump a insisté à plusieurs reprises sur le fait que, selon son ordre du 6 août, ByteDance a jusqu’au 15 septembre pour vendre TikTok, un second décret émis par Trump le 14 août donne à TikTok et ByteDance 90 jours à compter de la signature de l’ordre pour se défaire de ses activités aux États-Unis, repoussant ainsi la date limite au-delà des élections présidentielles américaines.
  • TikTok partage actuellement des ressources techniques, y compris son interface utilisateur et certains codes logiciels, avec Douyin, une variante chinoise identique de l’application qui est isolée du reste du monde, et le nouvel ordre chinois pourrait ajouter des complications supplémentaires à leur séparation.
  • Les actions de la Chine font suite à plusieurs sanctions commerciales prises par l’administration Trump à l’encontre d’entreprises technologiques chinoises, dont Huawei, qui limite considérablement leur accès aux puces fabriquées à l’aide de technologies américaines.

Lire la suite

Source: Forbes France

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations