Ce mal nécessaire que sont le web et les médias sociaux…

Techno · · Commenter

Il y a quelques jours, un ami a publié sur son mur Facebook un lien vers un article paru dans Le Soleil, Dur départ pour la cuisine de rue. Il partageait par le fait même sa frustration de voir qu’aucune solution n’avait été envisagée à ce jour pour savoir où se trouvent les camions de rue qui sillonnent dorénavant les rues de Québec dans le cadre de ce projet pilote attendu depuis quelques années.

Je vous laisse cliquer sur le lien dans le paragraphe précédent pour vous faire votre propre opinion sur le sujet, mais personnellement ce sont deux ou trois trucs mentionnés dans ledit article qui m’ont fait tiquer, et qui me semblent symptomatiques de problèmes et opinions que je rencontre souvent lors des conférences que je donne ou lors de consultations privées en entreprise.

« LA CLÉ VIENDRA D’UNE APPLICATION MOBILE À VENIR »

Une affirmation faite dans le texte nous apprend que présentement, on ne peut savoir où sont les food trucks à chaque jour, car il n’existe aucune plateforme pour les géo-localiser et trouver cette information. La solution? C’est simple, ça viendra d’une application mobile. À venir. Cette affirmation est troublante à plusieurs égards, mais j’en retiens ces deux aspect surtout:

LA STRATÉGIE DOIT ÊTRE PENSÉE EN AMONT, ET NON EN AVAL

Comment se fait-il que rien n’ait été pensé AVANT que les food trucks se mettent à silloner les rues, parcs et festivals quand on sait que ce projet est discuté depuis plus de deux ans? Il s’agit ici d’un cas classique où on se dépêche de mettre le bébé au monde, sans avoir pensé aux éléments marketing qui en feront le succès – ou a contrario, qui feront en sorte que les gens seront frustrés par une expérience négative, voire désastreuse. Bref, pourquoi une application mobile à venir au lieu des solutions existantes – et dieu sait qu’il en existe!

Cliquez ici pour lire la suite

Source: Frédéric Gonzalo

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 15 JUILLET 2024

  • Association hôtelière du Grand Montréal (AHGM) – Vincent Auclair
  • Lieberman Tranchemontagne – Marc Giroux
  • InterContinental Montréal – Louis-Philippe Talbot

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations