75 M$ pour soutenir le transport aérien essentiel pour accéder aux collectivités éloignées

Investissements, Transports, Gouvernements · · Commenter

La pandémie de COVID-19 a entraîné une crise sans précédent pour ce qui est la capacité de l'industrie de l'aviation à desservir les collectivités, ce qui a des incidences importantes sur les collectivités éloignées qui dépendent des petits transporteurs aériens pour la livraison de biens essentiels, la prestation de services et l'accès à la collectivité et à l'extérieur. Puisque la pandémie continue d'évoluer, le gouvernement du Canada collabore avec ses partenaires, notamment les gouvernements provinciaux et territoriaux, les partenaires autochtones ainsi que l'industrie du transport aérien, pour répondre aux besoins particuliers de ces collectivités.

Le ministre des Transports, l'honorable Marc Garneau, le ministre des Affaires du Nord, l'honorable Daniel Vandal, et le ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Marc Miller, ont annoncé de nouvelles mesures pour soutenir le transport aérien essentiel pour accéder aux collectivités éloignées

Ces mesures comprennent :

  • le fait de parvenir à des accords bilatéraux avec les provinces et les territoires pour assurer la continuité des services pendant au moins six mois;
  • l'établissement d'un programme de financement dont la contribution fédérale s'élève à 75 millions de dollars pour les six premiers mois et le maintien de ces services essentiels grâce à un investissement allant jusqu'à 174 millions de dollars sur 18 mois, au besoin.

Le financement supplémentaire dépendra des besoins des collectivités et du rythme de la reprise du transport aérien vers les collectivités éloignées.

Ce financement, conjugué aux contributions des gouvernements provinciaux et territoriaux, permettra d'assurer le seuil minimal des services de transport essentiels vers les collectivités éloignées, et de veiller à l'approvisionnement en aliments, en fournitures médicales et en d'autres biens et services essentiels.

En vertu de ces accords, les provinces et les territoires détermineraient les services essentiels minimaux à fournir aux collectivités éloignées et administreraient un programme avec les exploitants aériens afin de procurer le niveau requis de services essentiels. Un montant de financement fixe sera alloué à chaque province et territoire qui comptent des collectivités éloignées en fonction des volumes de passagers enregistrés par le passé.

CITATIONS

« Alors que nous continuons à travailler ensemble afin de limiter la propagation de la COVID-19, nous devons également veiller à ce que les collectivités éloignées continuent à disposer des liaisons aériennes dont elles ont besoin pour garantir l'approvisionnement en biens et services essentiels, ainsi que pour assurer les déplacements et soutenir les affaires. Notre collaboration avec les provinces et les territoires en ce qui a trait à ces mesures permettra d'assurer la prestation de services aériens fiables afin que les collectivités éloignées demeurent reliées au reste du pays. » - Le ministre des Transports, l'honorable Marc Garneau

« Dès le début de la pandémie, le gouvernement a travaillé avec ses partenaires afin de répondre aux besoins particuliers des collectivités nordiques et éloignées. Ce financement est une bonne nouvelle pour tous les résidents du Nord et il est le fruit d'une collaboration et d'un partenariat continus. Il permettra aux chaînes d'approvisionnement de rester ouvertes aux personnes qui vivent dans les collectivités isolées admissibles au programme Nutrition Nord Canada et qui dépendent du transport aérien pour la livraison régulière d'aliments nutritifs périssables, de produits d'hygiène personnelle et d'autres articles essentiels. » - Le ministre des Affaires du Nord, l'honorable Daniel Vandal

« Les vols représentent un lien essentiel pour les collectivités des Premières nations, des Métis et des Inuits qui sont éloignées et accessibles par avion. Ce financement contribuera grandement à garantir que ces collectivités accessibles par transport aérien disposent des services, des marchandises et de l'équipement essentiels dont elles ont besoin pour prévenir toute éclosion de COVID-19 et y répondre. Le Canada continuera à mettre tout en œuvre pour assurer la continuité des services. » - Le ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Marc Miller

Les aéroports du Québec:

Akulivik Aupaluk Chevery Chisasibi Rivière Eastmain Îles-de-la-Madeleine Inukjuak Ivujivik Kangiqsualujjuaq Kangiqsujuaq Kangirsuk Kuujjuaq Kuujjuarapik La Romaine La Tabatière Port-Menier Puvirnituq Quaqtaq Saint-Augustin Salluit Schefferville Tasiujaq Tête-à-la-Baleine Umiujaq Waskaganish Wemindji

Voir le détail des nouvelles mesures

LES FAITS EN BREF

  • Les collectivités éloignées comptent sur le transport aérien, le seul mode de transport accessible toute l'année durant.
  • Il y a 140 collectivités comptant un aéroport qui ont été considérées comme éloignées au moment de la conception de ce programme.
  • Certaines de ces collectivités ont un accès limité à des routes de glace saisonnières ou à des routes de gravier longues et peu fiables, à des traversiers ou à des chemins de fer éloignés.

LIENS CONNEXES

 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations