L'hôtellerie européenne, une industrie négligée?

Hébergement, International · · Commenter

L’heure est au changement de dimension, à une réflexion qui va au-delà des frontières restrictives des pays et des esprits pour entamer une véritable démarche stratégique planétaire. Il en va du Tourisme comme du reste des secteurs économiques, soumis à la concurrence mondiale.

On peut toujours se prévaloir d’être la première destination touristique internationale, un titre honorifique qui rassure autant qu’il masque les inégalités de notre offre et qu’il limite la portée de nos actions. Au risque de froisser notre susceptibilité, pour de très nombreux visiteurs asiatiques, américains et même de plus lointains, la France est une étape dans un périple qui englobe d’autres pays européens. Et c’est assez naturel. L’Europe, comme destination touristique, cumule une diversité incroyable de cultures, d’attractions, de sites avec lesquels aucun autre continent ne peut véritablement rivaliser. C’est une réalité qui est pourtant loin d’être perçue comme un atout par les responsables touristiques de chaque pays, qui préfèrent encore la rivalité à la coopération.

Signe de ce désintérêt, depuis 2014 et la nouvelle équipe Juncker, il n’y a plus de Commissaire européen en charge du Tourisme. Le dernier en titre était grec, Christos Papoutsis, et l’ancien ministre du Tourisme de Malte, Karmenu Vella, aujourd’hui Commissaire à l’Environnement, aux Affaires maritimes et à la Pêche, n’a même pas le Tourisme dans ses compétences. Et pourtant, pour couvrir ces marchés lointains, qui représentent le présent et encore plus l’avenir des migrations touristiques, il faut des moyens considérables en termes de promotion et de communication. La diversité européenne est un argument à mettre en avant collectivement pour drainer les nouvelles clientèles tentées aussi par le rêve américain ou les plages du Pacifique. Ce n’est pas l’actuelle Commission Européenne du Tourisme et son budget ridicule qui peut embrasser ce projet fédérateur.

L'article complet

Source: Hospitality ON

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 2 DÉCEMBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Catherine Fournier
  • Auberge Saint-Antoine - Camille Leclerc-Foy
  • Fête des Vendanges Magog-Orford - Myriam Boily
  • Kéroul - Michel Barbier
  • Événements Attractions Québec - François-G. Chevrier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations