Dollars Vacances Québec, un programme de fidélisation au service de l'industrie touristique du Québec

Marketing · · Commenter

Les programmes de fidélisation sont devenus des incontournables pour les commerces et très populaires auprès des consommateurs, particulièrement au Québec où chaque famille participe en moyenne à 9 programmes de loyauté.  TourismExpress a questionné Paul Thibaudeau sur le programme de fidélité touristique Dollars Vacances Québec (DVQ).

EN QUOI CONSISTE LE PROGRAMME DOLLARS VACANCES QUÉBEC ?

C’est un programme de fidélisation qui vise essentiellement à augmenter l’achat des produits touristiques du Québec, par la création d’une devise dédiée exclusivement aux entreprises touristiques québécoises, les Dollars Vacances Québec (DVQ).

Ces DVQ, qui valent un dollar canadien, seront accumulés lors d’achats courants et utilisés uniquement auprès d’entreprises touristiques du Québec. Les prévisions conservatrices prévoient une circulation de DVQ de 85 M$ à 100 M$ annuellement et chaque DVQ utilisé entrainera, en moyenne, la dépense de 3 autres dollars, représentant donc un apport supplémentaire de 255 M$ à 300 M$ annuellement.

Les Québécois représentent près de 75% de la consommation des produits touristiques du Québec, le programme vise à augmenter leur consommation au Québec et à diminuer leurs dépenses hors-Québec. 

Visionnez la vidéo DVQ 

POURQUOI UN PROGRAMME DE FIDÉLITÉ QUÉBÉCOIS ?

Parce les Québécois aiment les produits touristiques du Québec et aiment les programmes de fidélité. Jumeler l’efficacité marketing des programmes de fidélité à la popularité des produits touristiques du Québec constitue une combinaison gagnante, tant pour le consommateur que pour les entreprises touristiques, …que pour l’économie du Québec ! 

Un autre grand avantage des programmes de fidélité est leur capacité à constituer une base de données, permettant d’établir une  relation de confiance avec les membres du programme, pour ultimement faire la bonne offre, à la bonne cible, au bon moment.  La compagnie DVQ investira plus de 1,5 M$ par année pour bâtir la base de données nationale touristique du Québec.

Les Québécois aimeront les Dollars Vacances Québec, voici ce qu’a révélé l’étude consommateur, menée par Ad hoc recherche, sur DVQ :

  • Plus de 9 répondants sur 10 jugent qu’il s’agit d’une bonne idée ;
  • Près de 6 répondants sur 10 indiquent qu’ils adhèreraient au programme, et parmi ces répondants, la grande majorité estiment…
    • qu’ils privilégieraient les entreprises touristiques acceptant les DVQ au moment de faire leurs choix de vacances (tout à fait ou plutôt d’accord : 96%) ;
    • qu’ils se tourneraient davantage vers les détaillants émettant des DVQ au moment de faire des achats (89%) ;
    • que le programme les inciterait à voyager plus souvent au Québec (84%), à loger dans des établissements hôteliers (74%) et à allonger leurs séjours de vacances au Québec (73%).   

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Il n’y a pas de frais d’adhésion pour les Québécois qui deviennent membre du programme et ils bénéficient de privilèges touristiques dès leur adhésion. Pour une entreprise touristique les coûts sont basés sur une redevance qu’ils paieront lors d’un achat par un membre DVQ dans leur entreprise.  Pas d’achat, pas de redevance, c’est un programme sans risque !

QUELLES SERONT LES RETOMBÉES DU PROGRAMME DVQ ?

  • Augmentation de la demande pour les produits touristiques du Québec ;
  • Maintien et création d’emplois ;
  • Création de la base de données nationale touristique du Québec (marketing relationnel, connaissances stratégiques, analyses, études des comportements, flux touristique, suivi des campagnes, etc.) ;
  • Mise en place d’un écosystème technologique avant-gardiste ;
  • Addition de nouveaux partenaires hors-tourisme ;
  • Une visibilité accrue des produits touristiques du Québec ;
  • Une augmentation des retombées de la taxe sur l’hébergement, de la TVQ et de la TPS ;
  • Une valorisation générale de l’industrie touristique du Québec.

QUELLES SONT LES PROCHAINES ÉTAPES ?

  • Finaliser le montage financier ;
  • Bâtir la base de données nationale touristique du Québec;
  • Implanter le volet fidélisation.

QUI SONT LES INITIATEURS DU PROGRAMME DVQ ?

Martin Larocque, expert en commerce de détail, assurances, informatique et tourisme, également en gestion, stratégies d’affaires, commercialisation Internet et direction de programme, consultant en stratégie d’affaires, informatique, dans les « virages clients » et systèmes de fidélisation.

Louis St-Jean, expert en marketing, ventes, commandites et partenariats stratégiques, 15 ans à Tourisme Montréal (Directeur - Services aux membres et commercialisation), gestionnaire chez EFF communication  (édition, consultations, expertise en fidélisation).

Paul Thibaudeau, président de EFF Communication marketing, éditeur de 125 millions  de documents touristiques depuis 1982, concepteur des programmes de fidélité Petro-Points et Ski Passe-Partout, président-fondateur de la Fondation québécoise de la relève en tourisme (FQRT) depuis 2003.

Source: EFF communication

Twitter

Nominations

Bruno Leclaire nommé chef de la direction des systèmes d'information de Transat

Transat annonce la nomination de Bruno Leclaire au poste de chef de la direction des systèmes d'information (DSI) et des solutions numériques, avec effet le 1er novembre. M. Leclaire succèdera à Michel Bellefeuille, qui occupait cette fonction depuis huit ans et qui prendra une retraite active le 31 décembre prochain.

Bruno Leclaire s'est joint à Transat en 2015 en tant que vice-président, Commerce électronique et chef, Solutions numériques. À ce titre, il est en charge de la stratégie numérique de Transat, y compris la distribution en ligne B2C, la gestion de la relation client (CRM), le marketing en ligne et la mobilité. Le cumul de ses fonctions actuelles et de ses nouvelles responsabilités à la DSI amènera M. Leclaire à piloter l'ensemble des grands projets technologiques de la Société.

Après avoir co-fondé Jobboom en 2000, Bruno Leclaire a occupé divers postes de direction, notamment chez Transcontinental et Québecor Média, ce qui lui a permis de développer une vaste expérience en technologies numériques et en commerce électronique.

M. Leclaire détient un baccalauréat en technologie de l'information à l'Université de Sherbrooke.

Voir toutes les nominations