Votre contrat d'assurance en temps de pandémie, par Xavier Gendron

Hébergement, Dossiers Spéciaux · · Commenter

Nous savons tous que la situation actuelle est très difficile à gérer pour les entreprises. En tant qu’hôteliers, vous voyez vos réservations et vos revenus chuter drastiquement depuis quelques mois… Quoi faire pour assurer la pérennité de vos opérations pendant et après la crise ?

D’entrée de jeu, répondons à la question que tout le monde se pose : suis-je couvert en cas de perte de revenus reliée à la pandémie ? La garantie pour l’interruption des affaires est seulement applicable à la suite de dommages directs couverts au contrat, comme un incendie ou une inondation qui rend impossible l’accueil de vos invités. Cela dit, la pandémie mondiale que nous vivons présentement n’est pas considérée par les assureurs comme un dommage direct. Certains assureurs ont même une exclusion spécifique sur les pandémies et les virus et verront surement moins de résistance à l’interprétation de leur libellé. Comme vous l’avez surement vu dans l’actualité, certaines entreprises ont décidé de se tourner vers les tribunaux pour défier l’interprétation de ce que constitue un dommage direct et le résultat de ces procédures sera d’un haut niveau d’intérêt pour toutes les entreprises. Dans tous les cas, et puisque les libellés de chaque assureur sont rédigés de façon différente, nous sommes disponibles à tout moment pour analyser chaque cas individuellement. Soyez rassurés, nous vous prêterons conseil et support afin de trouver les meilleures solutions pour votre réalité.

LES MEILLEURES PRATIQUES EN CAS D’INACTIVITÉ

Votre contrat d’assurance contient une clause pour l’inoccupation. Ainsi, si votre établissement est temporairement en arrêt, vous devez aviser votre compagnie d’assurance rapidement, car certaines mesures pourraient être exigées de leur part, comme des visites quotidiennes des lieux ou la fermeture des alimentations en eau. Référez-vous à ce formulaire pour connaître les mesures préventives à suivre afin de bien protéger vos lieux s'ils sont vacants.

COMMENT ALLÉGER VOS DÉPENSES ?

Il existe également plusieurs stratégies afin d’alléger vos dépenses en assurance :

  •  Vos véhicules de services ne circulent plus sur la route ? Il est possible d’obtenir un crédit pour le remisage des véhicules en suspendant le risque de collision et de renversement sur la route.
  • Votre service de valet est temporairement arrêté ? Demandez une suspension de votre police garagiste, ou encore, faites réviser à la baisse vos limites d’assurances sur les véhicules qui vous sont confiés. 
  • Votre responsabilité civile est-elle sur une base d’ajustement ? Lors du renouvellement, n’oubliez pas de demander si c’est le cas. Un crédit rétroactif sur votre prime responsabilité civile pourrait vous être octroyé.  
  • Vous est-il possible de payer votre prime d’assurance mensuellement ? Demandez à votre courtier un plan de financement mensuel pour le règlement de votre prime.

Au retour à la normale, n’oubliez pas d’aviser votre courtier de la reprise de vos opérations habituelles pour être bien couvert en cas de sinistre.

ET POUR LA RÉOUVERTURE DES ENTREPRISES ?

Les entreprises commencent déjà à rouvrir leurs portes. Les hôtels emboîteront le pas à leur tour dans les mois à venir et il sera important d’être bien préparés pour assurer la sécurité de votre clientèle et celle de votre équipe. En ayant bien organisé le retour en amont (désinfectant, plexiglas, masque, visière, gants, etc.) vous éviterez la propagation de virus sur vos lieux et donc, du même coup, les réclamations en responsabilité civile.

Entre-temps, n’hésitez pas à appeler votre courtier Lareau au 1 888 527-3281 dans le but de trouver des solutions adaptées à votre réalité ou laissez-nous le soin de vous contacter en remplissant ce court formulaire.


Fondée en 1949, l'Association des hôtels du Grand Montréal (AHGM) regroupe une centaine d'établissements de trois étoiles et plus situés principalement dans la région métropolitaine. Elle joue un rôle essentiel de catalyseur et de représentation des intérêts de ses membres, qui sont indispensables à la croissance et au développement de l'activité touristique et économique. Elle mobilise, informe et appuie ses membres en faisant la promotion des pratiques répondant aux critères d'excellence parmi les plus élevés au monde.

Lire aussi:

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations