Un réseau de distribution ancré dans l’écosystème touristique du Québec – 2e partie

Distribution, Associations · · Commenter

La semaine dernière avait lieu le 1er colloque sur la distribution et la forfaitisation touristique au Québec, organisé par l’ARF-Québec. Au total, 150 participants réceptifs, voyagistes, ATR, ATS et prestataires touristiques ont eu la chance d’assister à 7 panels aux sujets riches et variés durant une journée et demie. Voici le 2e compte-rendu, qui fait suite au premier article Un réseau de distribution québécois qui participe au dynamisme touristique du Québec.

La ministre madame Caroline Proulx a ouvert la deuxième journée du colloque en revenant sur ses annonces récentes à propos de la création du premier fonds consacré à l’innovation en tourisme et des deux programmes de soutien à la réalisation de stages en restauration, en hôtellerie et en tourisme au Québec. Elle a également salué les efforts de tous les acteurs pour faire du programme Explore Québec un véritable succès et a encouragé les réceptifs et les voyagistes à miser sur des forfaits hivernaux, un souhait du premier ministre Legault. Enfin, elle a réitéré sa volonté de miser sur le tourisme durable, notamment par la forfaitisation de circuits 100 % électriques, dont les premiers seront disponibles dès cet été.

Programme Explore Québec : un impact indéniable pour les régions

Valérie Gratton, Conseillère aux relations partenariales et Marc-Antoine Désy, Conseiller en analyse stratégique au ministère du Tourisme ont présenté en primeur les estimations des réservations des forfaits Explore Québec, en date du 30 avril 2021. Voici les faits saillants :

  • 14 240 forfaits ont été vendus, pour une valeur totale de 9,71 M$ ;
  • Près de 2,4 M$ en rabais qui a été accordé aux consommateurs ;
  • 682 $ de valeur moyenne par forfait, d’une durée moyenne de 3,7 jours ;
  • Un total de 52 101 nuitées-personne et 27 308 jours d’hébergement ;
  • 47 254 entrées dans les attraits.

Alors qu’une majorité des voyages se sont déroulés à l’été 2020, les chiffres démontrent une relative bonne performance de la saison hivernale 2020-2021. Comparativement à l’été passé, les prévisions de ventes et la durée des voyages pour l’été 2021 sont plus élevées. Enfin, les acheteurs proviennent essentiellement de la Montérégie (26 %) et de Montréal (18 %). Charlevoix et la Gaspésie sont les principales régions visitées (respectivement 21 % et 15 % du total des nuitées générées), suivies des Îles-de-la-Madeleine (8 %) et du Bas-Saint-Laurent (7 %). Pour beaucoup de Québécois, les vacances sont synonymes de paysages maritimes, d’espace et de grand air !

La valeur ajoutée du réseau de distribution

Outre les retombées en termes de ventes, le programme Explore Québec a permis de démontrer la valeur ajoutée du réseau de distribution, comme l’a relevé Marilyn Désy, directrice générale de l’ARF-Québec. À la différence des forfaits multi-nuitées proposés par les O.T.A., ceux du réseau sont basés sur une offre multi-régions et multi-produits. La plateforme Explore Québec est également un moyen de commercialiser les expériences promues par l’Alliance, favorisant ainsi un plus grand taux de conversion de l’étape de l’inspiration à celle de la réservation.

Le programme a également démontré l’intérêt des Québécois à voyager dans la province via le réseau. Marilyn Désy est revenue sur les défis auxquels celui-ci a dû faire face dans la dernière année. Environ 40 % des réceptifs ont modifié leur modèle d’affaires pour vendre leurs offres directement auprès de la clientèle (et non plus uniquement en B2B). Pour cela, le réseau a dû apprendre à connaître les voyageurs québécois, adapter une offre qui réponde à leurs attentes, développer des produits plus nichés pour se différencier, utiliser différemment la technologie, etc. Pour conclure, l’ARF-Québec invite l’ensemble des AT à promouvoir Explore Québec, un projet qui doit également son succès à la collaboration avec les régions et les fournisseurs !

Un lien d’affaires fort avec les fournisseurs

Soigner ses relations d’affaires avec les fournisseurs est essentiel pour Jonathan Gloutnay, directeur des voyages en autocar chez Voyages Gendron. Au début de la pandémie, ils ont misé sur leurs partenaires existants pour accroître leur offre au Québec. Pour développer des partenariats gagnant-gagnant avec les entreprises touristiques locales, l’agence mise sur la transparence et la confiance. Ariane Bérubé, Directrice des Ventes, Marketing et Communications des Hôtels Accents aux Îles-de-la-Madeleine, est du même avis. Elle se considère davantage comme une partenaire des réceptifs et voyagistes que comme un fournisseur et mise sur des relations à long terme. Au sortir de la crise, l’enjeu sera de travailler main dans la main pour continuer de rendre le Québec attractif pour les Québécois !

Le marché scolaire en route pour la reprise

Le tourisme éducatif et scolaire a été grandement impacté par la pandémie. Or, il représente des retombées considérables pour le Québec lors des saisons intermédiaires. Carylann Assante, CEO de Student Youth Travel Association et SYTA Youth Foundation a partagé quelques statistiques encourageantes en ce qui concerne les perspectives de reprise. Selon leur dernière étude, les voyagistes anticipent une augmentation de la demande de 25 % pour les voyages scolaires au Canada, soit la plus forte hausse parmi les principaux pays visités. De plus, Montréal se classe en 2e position des villes de choix en Amérique du Nord pour les jeunes, derrière Mexico city. SYTA prévoit plusieurs changements en ce qui concerne l’offre et la demande :

  • Augmentation de la demande pour les excursions sur le marché domestique et baisse pour les voyages de plusieurs jours et multi-régions ;
  • Moins d’arrêts et d’hôtels dans les itinéraires, et plus de temps dans chaque arrêt ;
  • Davantage d’activités, lieux et repas extérieurs.

 

De gauche à droite : Carylann Assante, Student Youth Travel Association et Claudia Boissonneault, Autocar Excellence, Kevin Amante et Marilyn Lucas, EF Educational Tour

La pandémie a aussi eu de lourdes conséquences sur les activités du transporteur Autocar Excellence, qui sont toujours à l’arrêt. Alors que la sécurité a toujours été une priorité pour eux, cet aspect a été consolidé pour rebâtir la confiance des voyageurs, notamment par l’achat d’un robot de désinfection par UV pour l’intérieur des autobus. Selon Claudia Boissonneault, vice-présidente Ventes et Marketing, les façons de faire des voyagistes spécialisés et des écoles devront évoluer pour s’adapter aux nouvelles contraintes des mesures sanitaires. Marilyn Lucas et Kevin Amante, responsables du Canada pour EF Educational Tours sont confiants que le marché scolaire réussira à s’adapter à ces mesures puisqu’il est déjà très structuré en termes de normes et protocoles de santé et sécurité. Cependant, une certaine adaptation est nécessaire de la part des voyagistes pour faire face aux nouveaux enjeux.

Les forfaits à l’honneur sur le site de Destination Canada

Depuis le début de l’année, les messages véhiculés par Destination Canada auprès des voyageurs canadiens évoluent. L’assouplissement des restrictions permet aujourd’hui de promouvoir la destination dans un objectif de conversion. Dans cette optique, Maureen Riley, vice‑présidente aux affaires internationales, a présenté leur nouvelle plateforme B2C qui répertorie les forfaits des voyagistes canadiens. Les réceptifs et voyagistes québécois sont invités à y présenter leurs offres, pour profiter de cette visibilité auprès de l’ensemble des voyageurs canadiens.

Ne manquez pas le dernier article compte-rendu du colloque la semaine prochaine. Nous parlerons de l’enjeu de la connectivité technologique entre le réseau de distribution et les fournisseurs ainsi que du rôle du réseau dans la commercialisation et la promotion de la destination à l’international.

Lire aussi: Un réseau de distribution québécois qui participe au dynamisme touristique du Québec

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 25 OCTOBRE 2021

  • Association hôtellerie Québec (AHQ) - Véronyque Tremblay
  • Marriott Québec Centre-Ville - Marie-Pier Laliberté
  • Restaurant de l'ITHQ - Carl Jobin, Éric Champagne et Marie-Pier Burelle
  • Fairmont Le Château Frontenac - Hugo Coudurier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations