T.O.M.: Les 3 conseils d’Amadeus pour tirer son épingle du jeu en tant qu’hôtelier

Hébergement, International · · Commenter

Pour faire face au contexte inédit, Amadeus fournit des pistes visant à aider le secteur à attirer de nouveau les voyageurs dans leur établissement. Dans un contexte de reprise difficile et concurrentiel, le GDS souligne l’importance des outils de veille concurrentielle afin de piloter les stratégies tarifaires au mieux. 

Pour Amadeus, la reprise du tourisme se fera localement, de manière progressive et dans un contexte de forte concurrence. Pour le fournisseur, ce contexte impose à l’industrie, et les acteurs de l’hôtellerie plus particulièrement un effort de reconstruction. Au-delà d’accélérer un certain nombre de projets dans le secteur, la crise doit également être un vecteur de transformations plus profondes.

PLUS DE TECHNOLOGIES...

Amadeus invite donc les hôteliers à repenser leur fonctionnement, moderniser leurs dispositifs et intégrer davantage de technologies à leur modèle. Selon l’entreprise, ces éléments permettront aux hébergeurs de tirer profit des opportunités du secteur en France tels que les compétitions sportives mondiales à venir dans les 4 prochaines années. L’hexagone s’apprête à accueillir le championnat du monde de golf en 2022, de rugby en 2023 ainsi que les JO en 2024. Amadeus appelle l’industrie à améliorer son infrastructure technologique en investissant dans des solutions innovantes. Une nécessité pour renforcer la compétitivité des hébergeurs. Selon une étude Deloitte, l’hôtellerie en France aurait négligé l’innovation alors qu’elle a connu des taux de fréquentation record pendant les 5 dernières années. Pour attirer et fidéliser dans contexte de baisse de la demande et de forte concurrence, les hébergeurs devront s’équiper de solutions de pointe et renforcer le rôle de la donnée dans les stratégies de promotion.

Lire la suite

Source: Tom Travel

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 JANVIER 2021

  • La Ronde - Sophie Emond
  • Le Saint-Sulpice Hôtel Montréal - Mélody Lardin
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec - Manon Caillé
  • Horwath HTL - Sylvain Drouin
  • Vélo Québec - Jean-François Rheault
  • DoubleTree by Hilton - Kevin Pouliot
  • Tourisme Charlevoix - Laurence Bessone

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations