Saison record en tourisme à Montréal

En plus de 100 ans d’existence, jamais Tourisme Montréal n’a connu une saison estivale qui ait fracassé autant de records en tourisme dans la métropole. Entrées aux frontières de la province, trafic passager à l’aéroport de Montréal, nombre de touristes et leur dépenses, taux d’occupation des hôtels : chacune de ces données a atteint un bas historique, plombée par les lourdes conséquences d’une pandémie mondiale inattendue.

  • Moins de 25 000 entrées au Canada par les frontières du Québec (-97,8 %)[1],[2]
  • Moins de 310 000 passagers embarqués/débarqués à l’aéroport Montréal-Trudeau (-94,5 %)1,[3]
  • Diminution de 95 % en moyenne des dépenses touristiques des touristes internationaux[4]
  • Baisse de 75 % de l’achalandage des principaux attraits[5]
  • Taux d’occupation de 15 % d’occupation des hôtels du Grand Montréal (-70 pts)[6],[7]

« En 2019, Tourisme Montréal gérait la croissance constante du nombre des touristes qui, attirés par les festivals, la gastronomie et la vitalité de la métropole, arrivaient en grand nombre. Les événements sportifs et les congrès faisaient vibrer le cœur de Montréal dans un rythme accéléré et soutenu. En 2020, nous constatons les impacts désastreux de cette crise sur notre secteur qui mettra plusieurs années à connaitre la relance », a souligné Yves Lalumière, président-directeur général de Tourisme Montréal.

CONTRE MAUVAISE FORTUNE, BON CŒUR!

Malgré la situation, Tourisme Montréal a mis des efforts pour promouvoir la destination, en collaborant notamment avec ses partenaires pour dynamiser le centre-ville de Montréal qui a su se réinventer dans des campagnes estivales, tout en respectant scrupuleusement les mesures sanitaires.

Ainsi, la campagne Relancez l’été, Montréal repart, Soyez de la partie a invité les Montréalais à se réapproprier le centre-ville, le Quartier des spectacles et tous les quartiers et artères. L’organisation a également revu son site Web pour devenir l’Agence de voyage des Montréalais et ainsi s’adresser aux touristes et visiteurs locaux en fournissant des idées pour (re)découvrir Montréal, des informations sur l’ouverture des attraits, en plus de rabais et forfaits pour des séjours dans les hôtels.

L’équipe de Tourisme Montréal dédiée aux réunions et congrès, Événements d’affaires Montréal, a également fait preuve de proactivité et flexibilité en développant le Protocole sanitaire 720o. Grâce à ses efforts, il a également été possible de reprogrammer plus de 50 % des congrès et réunions qui ont dû être annulés depuis mars dernier.

Les efforts continus de Tourisme Montréal ont également porté fruit alors que la PGA TOUR a annoncé cet été le retour de la Coupe des Présidents au club de golf Royal Montréal en 2024. Il s’agira de la deuxième fois que Montréal accueillera l’événement, un des plus prestigieux et importants en termes de retombées économiques directes pour la métropole.

« À titre de gestionnaire de la destination, et en attendant la réouverture des frontières, Tourisme Montréal a su agir avec leadership, rapidité et discernement afin de positionner la métropole comme un choix avantageux et mémorable pour un séjour d’agrément, et une option accueillante, organisée et sécuritaire pour tenir une formule réduite ou hybride d’un événement d’affaires avec la possibilité de le redéployer ultérieurement », d’affirmer Yves Lalumière.

LOIN DE LA COUPE AUX LÈVRES

Certes, la situation est loin d’être revenue à la normale, alors que plusieurs secteurs connaissent toujours des difficultés financières sérieuses. Tourisme Montréal reconnait la nécessité des mesures de sécurité sanitaire adoptées et des restrictions imposées par les autorités de la santé publique, mais ne peut ignorer l’avenir incertain des restaurants, hôtels et attraits de la métropole qui contribuent de façon significative à l’essor économique de notre Montréal.

Des programmes d’aide financière ont été mis sur pied afin d’aider les entreprises sur différents plans, restauration, secteur culturel, notamment pour palier à une partie des pertes économiques engendrées par les impacts de la pandémie, mais il est impératif que ces programmes se poursuivent pour assurer la survie des entreprises qui forment la renommée internationale de la métropole.

Ultimement, il est nécessaire que les différents paliers gouvernementaux se mobilisent afin de répondre à la situation critique du centre-ville de Montréal pour planifier adéquatement sa véritable relance économique. Il est impératif et urgent de trouver des solutions qui se révèleront à la hauteur de la valeur des retombées qu’engendrent habituellement le tourisme à Montréal pour le Québec et le Canada.

UNE OCCASION POUR SE RÉINVENTER

Malgré la situation, Tourisme Montréal voit une opportunité à saisir pour repenser le tourisme de demain qui sera beaucoup plus en harmonie avec les Montréalais, dans une dynamique de développement durable qui contribuera à augmenter la qualité de vie des Montréalais du centre-ville aux quartiers, faisant du tourisme un moteur de développement économique, culturel et social.

« Plus que jamais, cette crise a démontré le rôle du tourisme comme partie intégrante du rayonnement et de la réputation de notre ville. À nous de saisir cette occasion de se transformer, de se réinventer afin de retrouver la croissance de ce secteur incontournable dans le développement de notre métropole », de conclure Yves Lalumière.


À propos de Tourisme Montréal

Tourisme Montréal est un organisme privé sans but lucratif qui œuvre depuis 100 ans à faire la promotion de la métropole parmi les destinations de calibre international auprès des différents marchés du tourisme d’agrément et d’affaires. À ce titre, l’organisme pilote le déploiement de stratégies d’accueil innovantes tournées vers un double objectif : assurer une expérience de qualité aux visiteurs et maximiser les retombées économiques du tourisme de façon harmonieuse et soucieuse des impacts à long terme pour la métropole. Fédérant près de 1000 entreprises œuvrant directement ou indirectement dans l’industrie du tourisme, Tourisme Montréal joue un rôle prépondérant dans la gestion et le développement de l’offre touristique montréalaise, ce qui l’amène à se prononcer sur les enjeux du développement économique, urbain et culturel de la métropole.


[1] Pour la période de mai à juillet 2020
[2] Comparativement à la même période en 2019. Source : Statistique Canada
[3] Comparativement à la même période en 2019. Source : YUL Aéroport International Montréal-Trudeau
[4] Pour la période d’avril à juin 2020. Compilation de Tourisme Montréal
[5] Pour la période de juin à août 2020. Compilation de Tourisme Montréal
[6] Pour la période de juin à septembre 2020
[7]Comparativement à la même période en 2019. Source : Association des hôtels du Grand Montréal 

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 JANVIER 2021

  • La Ronde - Sophie Emond
  • Le Saint-Sulpice Hôtel Montréal - Mélody Lardin
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec - Manon Caillé
  • Horwath HTL - Sylvain Drouin
  • Vélo Québec - Jean-François Rheault
  • DoubleTree by Hilton - Kevin Pouliot
  • Tourisme Charlevoix - Laurence Bessone

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations