RestoLoco : l’alternative de choix pour les restaurateurs, par Sylvie Garcia

Investissements, Restauration · · Commenter

Très présent depuis quelques jours dans les médias, RestoLoco fait le buzz. TourismExpress est allé à la rencontre de son fondateur, Axel Lespérance.

Ce qu’on remarque d’abord chez ce jeune entrepreneur, c’est son enthousiasme et son dynamisme. Puis, au fil de la conversation, on découvre son parcours professionnel impressionnant et sa très grande détermination. Doté d’une maîtrise en marketing et d’un bac en finance, il a fait ses armes en gestion et en marketing stratégique auprès de grandes entreprises comme le Mouvement des Caisses Desjardins, Vidéotron et Deloitte. Il a également été chef de la direction pour SY5, une firme qui aide les entreprises à prendre le virage numérique et qui propose des solutions technologiques de communications. Comme beaucoup de clients de SY5 sont des restaurateurs, c’est ainsi qu’Axel Lespérance s’est familiarisé avec les enjeux spécifiques à ce secteur d’activités.

Dès le début de la pandémie, Axel Lespérance a constaté l’impact dévastateur des mesures sanitaires pour les restaurateurs et a senti l’urgence de les aider. Il fondera la plateforme RestoLoco en juillet 2020. « J’ai très vite réalisé dans quel pétrin étaient les restaurants qui ont dû se tourner vers des plateformes étrangères de livraison pour tenter de survivre ». Les DoorDash, Uber Eats et SkipTheDishes imposent des frais allant jusqu’à 30 % du prix des commandes1 auxquels s’ajoutent de frais exorbitants de livraison et de transaction. Mais, ce que déplore le fondateur de RestoLoco par-dessus tout, c’est que : « Ces grandes plateformes s’emparent des données des utilisateurs, des paiements et du service à la clientèle. Le restaurateur est privé de tout contact avec ses clients ».

Axel Lespérance, fondateur de RestoLoco

RESTER MAÎTRE CHEZ SOI

En effet, les données clients deviennent la propriété de ces grandes multinationales qui peuvent les utiliser à leur guise, même parfois pour promouvoir un compétiteur. « La connaissance de sa clientèle, ça vaut de l’or pour un restaurateur! Avec ces plateformes, les restaurateurs reçoivent des commandes anonymes et sont relégués au rang d’exécutants », s’exclame Axel Lespérance. Chez RestoLoco, l’objectif principal est de décentraliser la technologie et de permettre aux restaurateurs de préserver leur actif le plus précieux. Le restaurateur qui reçoit une commande de RestoLoco voit le nom du client et ses coordonnées. En cas de doute, il peut communiquer avec ce dernier pour préciser sa commande. Il est également possible pour lui de sonder la satisfaction de sa clientèle ou de rattraper le coup en cas d’erreur. Une relation véritable s’installe entre les utilisateurs et le restaurateur. De plus, le restaurateur a accès à la plateforme afin de modifier directement ses menus ou toutes autres informations. Pour des frais bien moindres, RestoLoco offre plusieurs avantages supplémentaires à ses membres, comme une grande visibilité médiatique via Facebook et Instagram et un volet pour les commandes à emporter, sans compter la satisfaction de collaborer avec une entreprise locale facile d’accès et à l’écoute de leurs besoins. De plus, RestoLoco privilégie les entreprises locales pour le service de livraison : coopératives de taxi, transporteurs à vélo et autres dans le but de créer un écosystème de proximité pour une consommation solidaire.

ADHÉSIONS ET TAUX DE SATISFACTION

Près de 150 restaurants auxquels s’ajoute la chaîne St-Hubert (125 succursales) se sont joints à RestoLoco. Une adhésion au-delà des prévisions, qui s’est faite en grande partie grâce au bouche-à-oreille entre restaurateurs. Les propriétaires de restaurants sont des gens très occupés. Ils sont parfois hésitants à investir un peu de temps dans l’implantation de la plateforme et la formation du personnel. « Ce sont bien souvent les témoignages de restaurateurs satisfaits qui ont fait le saut qui font tomber leur appréhension. Ils sont nos meilleurs ambassadeurs. Les établissements hôteliers, durement touchés par la baisse de l’achalandage touristique, sont également les bienvenus, car RestoLoco veut offrir une large gamme d’expériences gastronomiques à ses utilisateurs », explique Axel Lespérance.

Fort de ce succès, RestoLoco a lancé, en novembre dernier, une campagne de sociofinancement afin de récolter les sommes nécessaires pour apporter des améliorations technologiques à sa plateforme et ainsi la rendre encore plus efficace. Plus de détails à ce sujet et sur les projets d’expansion de l’entreprise dans un prochain article.

1 Suite à une mesure temporaire du gouvernement qui s’applique exclusivement pour la durée de fermeture des restaurants, ceux-ci sont d’un maximum de 20 %.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 28 NOVEMBRE 2022

  • Littoral - Hôtel & Spa - Myriam L'Heureux
  • Hôtel HONEYROSE, Montréal, a Tribute Portfolio Hotel – Steve Lavergne
  • Tourisme Côte-Nord - Joannie Francoeur-Côté
  • CA Tourisme d’Affaires Québec – Pierre-Luc Dancause
  • Double Tree par Hilton Montréal - Daniel Hamelin
  • Double Tree par Hilton Montréal - Patrick Bourbonnière
  • Auberge Godefroy - Francine Bouffard
  • Ripplecove Hôtel & Spa - Simon Ratté-Dignard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations