Pour répondre à la demande, les exploitants touristiques redoublent de créativité pour recruter du personnel

Hébergement, Ressources humaines, Marketing · · Commenter

Les entreprises touristiques se réjouissent qu’un grand nombre de Québécois aient répondu à l’appel de prendre la route des vacances dans la belle province. Les réservations affluent et certaines destinations prévoient un fort achalandage. Seule ombre au tableau, la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie touristique fait craindre à certains exploitants de ne pas être en mesure d’accueillir les visiteurs comme il se doit. Bien que la campagne de recrutement Faites briller l’été partout au Québec, orchestrée par l’Alliance et ses partenaires associatifs, le ministère du Tourisme et le CRHQT, ait généré des résultats encourageants, les besoins sont toujours aussi criants.

Les entreprises touristiques redoublent de créativité afin de recruter du personnel. Dans notre édition du 6 juillet dernier, nous faisions état de l’initiative de l’Hôtel Le Baluchon Éco-villégiature de Saint-Paulin qui lançait des vidéos mettant en vedette des employés déjà en poste qui témoignaient de leur vécu positif au sein de l’entreprise afin d’attirer de nouveaux talents.

Hôtel Le Baluchon Éco-villégiature

 

De son côté, l’Auberge de nos Aïeux des Éboulements propose un programme vacances-travail qui contre 20 heures de travail par semaine consacrées à l’entretien des chambres et des espaces communs offre une chambre à l’auberge ainsi que l’accès aux aires de co-living du site.

Auberge de nos Aïeux

 

C’est au tour du groupe PAL+, un regroupement de 2 hôtels, 4 restaurants et 1 bateau de croisière des Cantons-de-l’Est, d’innover en la matière. Le groupe offrira à tout parent qui référera son enfant pour un emploi un chèque-cadeau de 100 $ échangeable dans l’établissement PAL+ de son choix.

Bateau de croisière PAL +

 

EN CONCLUSION

Bien qu’il soit encore trop tôt pour mesurer l’impact de ces incitatifs, c’est un dossier que nous suivrons de près.

De nombreux employés de l’industrie touristique, qui avaient perdu leur emploi en raison de la pandémie et qui s’étaient reclassés dans d’autres industries, tardaient à revenir. Comme l’incertitude était toujours présente, ils hésitaient à quitter leur nouvel emploi.

Ce phénomène préoccupant a d’ailleurs été soulevé lors de la conférence de presse du 14 juillet dernier de la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme qui réclamait du gouvernement fédéral qu’il rouvre les frontières aux voyageurs étrangers entièrement vaccinés.

L’annonce officielle faite cette semaine de la réouverture avec les États-Unis dès le 9 août prochain aura sûrement un impact positif sur le retour de la main-d’œuvre qui avait choisi de faire carrière en tourisme.

Sylvie Garcia, journaliste

 

POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES INITIAVES DES ENTREPRISES ET AUTRES

Hôtel Le Baluchon Éco-villégiature de Saint-Paulin

Auberge de nos Aïeux des Éboulements

Pal+

Monemploientourisme

La Table ronde

 
 

 

Twitter

Nominations

NOMINATION SEMAINE DU 13 SEPTEMBRE 2021

  • Le Saint-Sulpice - Marc-André Dandeneau
  • Association Hôtellerie Québec - André Roy
  • InterContinental Montréal - Russell Hanna
  • Tourisme Cantons-de-l'Est - Noémie Poirier, Lysandre Michaud-Verreault, Aurore Vincent et Véronique Messier

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations