OMICRON : Utilisons l’expérience acquise pour relever ce nouveau défi, par Martin Soucy

Associations · · Commenter

La rapidité de l’évolution de la situation épidémiologique en a surpris plus d’un. Le variant Omicron apporte son lot d’inquiétudes et de découragements. C’est tout à fait compréhensible parce que nous pensions toutes et tous que nous nous dirigions vers des temps meilleurs après avoir relevé avec brio tous les défis qui se sont présentés à nous.

Soulignons toutefois que ces 21 derniers mois nous ont permis de forger une arme importante: l’expérience! Je nous invite à capitaliser sur ce que nous avons appris parce que l’expérience nous indique que la situation finit toujours par se replacer. Nous avons connu des saisons touristiques qui apportent malgré tout leur lot de bons résultats et qui nous ont aussi permis de profiter des joies de l’hiver malgré le confinement de l’an dernier.

Gardons cela en tête et offrons-nous de la perspective en appréciant quelques éléments importants.

LE VACCIN EXISTE DÉJÀ

Contrairement aux vagues précédentes, les vaccins existent et ils ont prouvé leur efficacité. Actuellement, il apparait essentiel d’en obtenir une troisième dose pour se prémunir de ce nouveau variant. Il faudra du temps aux gouvernements pour compléter cette opération, mais ce sera plus court que de repartir de zéro.

LE SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES EST EN PLACE

Dans les vagues précédentes, les programmes de soutien se sont construits et déployés progressivement par les gouvernements. Une excellente nouvelle : le projet de loi C2 a été adopté jeudi soir pour les entreprises de notre secteur économique.

Lorsque la prolongation des programmes d’aide a été annoncée en octobre, le gouvernement fédéral évaluait la mesure à 7,4 G$. Avec Omicron, le gouvernement a mis de côté 4,5 G$ supplémentaires pour les programmes et autres mesures de contrôle.

Jusqu’au mois de mai 2022, le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil prévoit des subventions salariales et des subventions pour le loyer pouvant atteindre jusqu’à 75 % des dépenses pour les entreprises qui ont subi des pertes de plus de 40 % de leur chiffre d’affaires depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Encore une fois, les membres de l’industrie du tourisme devront faire preuve de résilience et de solidarité. Nous savons que les gouvernements du Québec et du Canada ont su être aux côtés des entreprises pour les aider à traverser les phases de la pandémie avec des outils adaptés à la situation.

PLUS QUE JAMAIS, IL EST IMPORTANT DE PROTÉGER NOTRE RICHESSE HUMAINE : LA MAIN-D’ŒUVRE

Nous sommes tous d’accord que notre industrie fait face à une pénurie importante de main-d'œuvre. Dans le contexte actuel, pensons en priorité à nos travailleurs, à nos équipiers.ières, car ce sera possiblement le défi le plus important de cette vague.

Afin de ne pas accentuer les effets à moyen et long terme de cette situation, nous devons agir ! Toutes les entreprises devront contribuer à un effort collectif pour maintenir la confiance de nos travailleur.euse.s envers un emploi en tourisme.

Notre enjeu? réduire la tentation d’aller voir ailleurs et de ne jamais revenir travailler en tourisme.

Nous invitons ainsi les entreprises à protéger les emplois des travailleur.euse.s et des gestionnaires qui sont avec nous actuellement grâce à l’apport de la subvention salariale d’urgence en maintenant, dans la mesure du possible, le lien d’emploi avec les personnes qui font déjà partie de nos équipes.

Pour que le Québec continue d’offrir l’accueil chaleureux et humain qui a fait sa réputation internationale et qui contribue à la vitalité économique des régions, nous invitons également le gouvernement à soutenir l’industrie touristique en priorisant ce secteur tout particulièrement affecté dans le contexte. Programmes de formation spécifique, priorité accordée aux métiers du tourisme et toutes autres approches développées de concert avec le ministère du Tourisme et le CQRHT seront les bienvenues.

NE BAISSONS PAS LA GARDE SUR LA SÉCURITÉ ET LES NORMES SANITAIRES

À chaque occasion, nous l’avons rappelé. Il faut maintenir notre vigilance sur les règles de base de la santé publique, notamment le lavage des mains, le port du masque de la bonne façon et la distanciation physique. Chacun de nous contribue ainsi à ralentir potentiellement la propagation du virus.

Nous pouvons aussi constater que votre performance en termes d'application des mesures sanitaires permet de maintenir la totalité des entreprises en activité, bien que ce soit avec une plus faible capacité. Continuons d'être irréprochable en matière de respect des consignes sanitaires, car c'est ce qui constitue potentiellement notre principale protection contre un retour à des paliers d'alerte par couleur.

CONTINUONS À SAISIR L’OPPORTUNITÉ DU MARCHÉ DOMESTIQUE

Les restrictions imposées aux voyages internationaux offriront des opportunités à saisir cet hiver alors que plusieurs personnes ayant planifié un voyage à l’extérieur du Québec seront en quête d’évasion au Québec. C’est un défi de gestion, mais surtout une source de revenus appréciable à votre disposition.

LE PASSEPORT VACCINAL ÉVITE DE REFERMER L’ÉCONOMIE

Le passeport vaccinal est déjà en place et il s’est progressivement implanté dans nos habitudes de vie. C’est un moyen efficace de contrôle qui permet de ne pas refermer l’économie et les commerces. Soyons conscients que son utilisation risque d’être étendue. 

LES TESTS RAPIDES PRÉSENTENT UNE VOIE D’AVENIR

Les gouvernements déploient actuellement des tests rapides, ce qui présente une bonne nouvelle car c’est un outil de plus pour protéger la santé des populations et réduire potentiellement les confinements.

Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable : d’autres situations liées à l’éclosion de variants pourraient encore survenir. Ne devrions-nous pas compter sur un système standardisé au niveau canadien et international, combinant protection vaccinale et tests rapides, afin d’éviter de recourir aux restrictions et confinement frontalier à chaque occasion ?

Il est possiblement temps de l’envisager pour faire preuve de vision à long terme car la reconquête attendue et éventuelle des marchées internationaux est tributaire du fait de simplifier la vie des voyageur.euse.s afin d’assurer une plus grande fluidité et une meilleure prévisibilité des déplacements.

N'HÉSITEZ PAS À FAIRE APPEL AU SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE SI REQUIS

Nous comprenons que la situation est difficile et il est possible qu’elle le soit encore plus cette fois-ci parce qu’une fatigue ambiante s’est naturellement installée. N’hésitez donc pas à recourir aux ressources compétentes si vous avez besoin de soutien ou encore à le recommander si vous constatez qu’un collègue semble en avoir besoin. La solidarité, c’est aussi être attentif aux autres.

NOUS SOMMES TOUS LÀ POUR ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES ET LEUR SIMPLIFIER LA VIE

Comme vous le savez, depuis le début de la pandémie, le réseau des associations touristiques régionales et sectorielles, l’équipe de l’Alliance et celle du ministère du Tourisme ont été aux côtés des entreprises.

Nous sommes tout à fait conscients que notre travail est de vous simplifier la vie et de vous accompagner. N’hésitez pas à faire appel aux représentant.e.s de ces réseaux qui sont là pour vous.

EN CONCLUSION

À l’approche des fêtes, personne ne pouvait croire que nous aurions un nouveau défi de ce type à relever. Je sais que nous ne céderons pas à la panique qui pourrait s’installer insidieusement. Nous sommes mieux outillés pour faire face à ce nouveau défi. Soyons confiants et serrons-nous les coudes encore une fois comme nous avons su si bien le faire jusqu’ici.

La nouvelle réalité, c’est ce que nous vivons en ce moment ! Nous ne le soulignerons jamais assez : nous devons apprendre à vivre avec le virus, ses variants et les mesures qui visent à atténuer son impact sur la santé des populations.

En l’acceptant, une partie du chemin est déjà fait. Le reste nous appartient et j’ai pleinement confiance en nos moyens à toutes et à tous.

Martin Soucy

Twitter

Nominations

NOMINATION DES 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 17 JANVIER 2022

  • Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) - Éric Paquet

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations