Malaise dans les musées du Québec

Investissements, Attraits/Activités · · Commenter

Le Musée québécois de la culture populaire de Trois-Rivières doit faire face à des compressions budgétaires de plus de 1,6 million d’ici 2020, relativement à la révision des critères d’attribution du programme d’aide au fonctionnement pour les institutions muséales (PAFIM). Pas moins de 34 musées seront touchés par une baisse de leurs subventions, 21 musées saisonniers, ouverts moins de 40 semaines par année, n’en recevant tout simplement plus par l’intermédiaire du PAFIM en 2019-2020. Ces coupes sont effectuées en dépit du fait que le budget du programme augmentera de 900 000$ durant la même période.


Le Musée québécois de la culture populaire est le plus touché. En 2015-2016, il a reçu un octroi de 1 235 000$ pour un budget de 2,5 millions. En 2019-2020, il ne recevra plus que 524 812$. Les dirigeants du musée estiment ainsi leur manque à gagner à 1 636 000$ d’ici 2020.
 
Les données du ministère, obtenues par Le Devoir, indiquent que d’autres établissements verront leurs subventions baisser radicalement. La Fondation du Domaine Joly-De Lotbinière, dans Lotbinière, par exemple, verra son financement annuel venant du PAFIM baisser de 220 000$ à 142 000$ en 2019-2020. « On a eu une rencontre avec la direction régionale, dit Hélène Leclerc, directrice de la Fondation. Ils nous ont dit qu’en vertu des nouveaux critères, les lieux historiques ne pourraient plus recevoir plus de 150 000$ par année avec le PAFIM. »
 
Pour pallier le manque, la Fondation devra redoubler d’efforts pour aller chercher davantage d’argent en collecte de fonds, en entrées, en dons et en commandites. « lls nous ont dit qu’on était hyperperformants », dit Mme Leclerc, qui affirme que la Fondation est l’institution muséale privée la plus visitée de la région. Jusqu’à maintenant, la Fondation était financée à hauteur de 33 % par subvention, 33 % par les entrées et 33 % par les dons.
 
Pour sa part, le Musée d’art contemporain des Laurentides, à Saint-Jérôme, verra sa subvention annuelle passer de 200 344$ à 131 361$.

Lire l'article complet.

Source: Le Devoir

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 28 NOVEMBRE 2022

  • Littoral - Hôtel & Spa - Myriam L'Heureux
  • Hôtel HONEYROSE, Montréal, a Tribute Portfolio Hotel – Steve Lavergne
  • Tourisme Côte-Nord - Joannie Francoeur-Côté
  • CA Tourisme d’Affaires Québec – Pierre-Luc Dancause
  • Double Tree par Hilton Montréal - Daniel Hamelin
  • Double Tree par Hilton Montréal - Patrick Bourbonnière
  • Auberge Godefroy - Francine Bouffard
  • Ripplecove Hôtel & Spa - Simon Ratté-Dignard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations