Le tourisme spatial a encore du mal à prendre son envol

Transports · · Commenter

TourmagMalgré un net intérêt pour le sujet, les projets de tourisme spatial peinent encore à se concrétiser. Et ce n'est pas la récente explosion de la fusée qui transportait la capsule non-habitée Dragon de Space X qui va convaincre les sceptiques...

C’est vrai que l’optimisme engendré, il y a un peu plus de 10 ans, par le succès de Richard Branson remportant l’Ansari X Prize (prix qui récompensait la première société capable de faire voler un véhicule habité à 100 km d’altitude, et ce, à deux reprises) est un peu retombé au fil du temps.

Beaucoup de spécialistes, souvent les mêmes qui nous prédisaient des vols touristiques dès 2008, pensent aujourd’hui qu’il faudra sans doute attendre la prochaine décennie pour voir des propositions opérationnelles et pérennes en ce domaine.

Et pourtant…. Il n’y a pas une semaine sans qu’un projet, une étude, une expérience ou une simulation ne voie le jour, démontrant ainsi la confiance dans l’avenir du tourisme spatial.

De plus la demande est suffisante pour financer des lancements commerciaux réguliers. Sur la base d'une enquête menée auprès de personnes fortunées, on estime qu'au cours de la prochaine décennie, entre 200 et 1 200 personnes par an seront disposées à payer entre 100 000 et 200 000 dollars pour monter dans une fusée pour profiter d’un voyage dans l’espace. Lire la suite.

Source : Tourmag

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 17 JUIN 2024

  • Hôtel Mont Gabriel – Gabrielle De Gagné Jacobs
  • Hôtel Mont Gabriel – Jessica Croteau
  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) – Anik Dorion-Coupal
  • Tourisme Baie-James et Tourisme Eeyou Istchee – Tania Savard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations