L’agrotourisme, meilleur ambassadeur des régions

Études, Attraits/Activités · · Commenter

Réseau de veille en tourismeMaïthé Levasseur du Réseau de veille en tourisme de la Chaire de tourisme Transat de l'ESG UQAM dresse l'analyse qui s'intitule : L’agrotourisme, meilleur ambassadeur des régions.

Puisque l’intérêt des visiteurs pour l’agrotourisme se confirme, principalement pour la clientèle québécoise et outre-mer, pourquoi ne pas s’inspirer de bonnes pratiques et réfléchir aux enjeux actuels de cette industrie?

UN INTÉRÊT QUI SE CONFIRME
Un sondage réalisé par la Chaire de tourisme Transat auprès de 5520 répondants québécois, français, américains et ontariens portant sur leurs habitudes de voyage permet d’évaluer la popularité de l’agrotourisme. Voici quelques faits saillants :

  • 7 % de la clientèle québécoise et 4 % de la clientèle hors Québec a participé à une activité agrotouristique au cours d’un voyage en 2014, toutes destinations confondues.
  • Les Français ont affiché un taux de participation équivalent à celui des Québécois (7 %), tandis que 3 % des Ontariens et 4 % des Américains ont pris part à une expérience agrotouristique.
  • Parmi les 3302 Québécois sondés, 15 % ont mentionné avoir effectué une à trois excursions agrotouristiques à proximité de leur domicile durant les deux derniers mois.
  • Si l’on se penche particulièrement sur le cas de la clientèle hors Québec qui a visité la belle province, 12 % de celle-ci a mentionné avoir effectué une activité agrotouristique. Cette donnée doit être considérée avec réserve, compte tenu du faible échantillon (121 répondants).

Voici des exemples d’expériences agrotouristiques d’ici et d’ailleurs qui, espérons-le, en inspireront certains pour développer ou structurer l’offre mettant le terroir en valeur.

INSPIRATIONS EUROPÉENNES
Une récente étude d’Atout France présente plusieurs initiatives intéressantes.

Pile dans la tendance du storytelling, Vins Patrimoine/Vins qui parlent est un projet consistant en la conception d’étiquettes avec codes QR pour quelques vins regroupés sous le nom Terroirs du Vertige. Le code, une foi lu, renvoie à une vidéo où le vigneron parle de son produit, ainsi que des mets avec lesquels il s’accorde. On peut y découvrir les paysages et les gens peuplant la région. Le vin devient alors un réel ambassadeur du territoire. Ce concept qui pourrait être exporté à d’autres types de produits rappelle la campagne gaspésienne Monhomard.ca, où un code attaché à chaque crustacé mène à une vidéo du pêcheur l’ayant capturé. Lire la suite.

Analyse rédigée par Maïthé Levasseur, Réseau de veille en tourisme, Chaire de tourisme Transat, École des sciences de la gestion, UQAM.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 28 NOVEMBRE 2022

  • Littoral - Hôtel & Spa - Myriam L'Heureux
  • Hôtel HONEYROSE, Montréal, a Tribute Portfolio Hotel – Steve Lavergne
  • Tourisme Côte-Nord - Joannie Francoeur-Côté
  • CA Tourisme d’Affaires Québec – Pierre-Luc Dancause
  • Double Tree par Hilton Montréal - Daniel Hamelin
  • Double Tree par Hilton Montréal - Patrick Bourbonnière
  • Auberge Godefroy - Francine Bouffard
  • Ripplecove Hôtel & Spa - Simon Ratté-Dignard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations