Faut-il vraiment être sur les médias sociaux?

Chronique e-tourisme · · Commenter

C’est une question qui revient souvent, surtout lorsque je donne des conférences ou allocutions auprès de PME en tourisme. Pour un gite ou une petite auberge, il n’est pas toujours simple de trouver les ressources pour gérer le marketing quand on est en pleine saison touristique, à fond dans les opérations. Le marketing se résume bien souvent aux actions concertées avec son association touristique régionale, quelques placement publicitaires et un site web qu’on souhaite transactionnel. Alors trouver le temps pour publier des photos et des textes sur Facebook? Envoyer des tweets et interagir avec des clients potentiels sur Twitter? Prendre des photos du menu du jour pour les partager via Instagram? Répondre aux commentaires sur son attrait, restaurant ou établissement hôtelier sur Tripadvisor? 

SI VOS CLIENTS Y SONT...

Pour une entreprise, la question est pertinente mais découle d’une froide analyse selon certains critères généralement acceptés:

  • Qui est votre clientèle-cible?

  • Que font vos concurrents et autres joueurs de votre industrie?

  • Parle-t-on déjà de vous et avez-vous intérêt à y gérer une présence?
  • Avez-vous les ressources financières et humaines pour gérer une présence? Quelles sont vos priorités?

Bref, un audit de votre stratégie web actuelle permettra de cerner les forces et faiblesses, puis de recommander un plan d’action en fonction des objectifs d’affaires établis à moyen et long terme. Dans les faits, il vaut mieux ne pas avoir de présence sur les médias sociaux que d’avoir une pseudo-présence bâclée, qui vous fera plus de tort que de bien. Mais ultimement, il vaudrait mieux avoir une présence minimale, mais bien faite et bien executée, afin d’ajouter cette dimension à votre marque, compte tenu de la nécessité d’y être en 2013. Le consommateur parle de vous, pourquoi ne pas participer à la conversation?

ET VOUS, COMME INDIVIDU?

Là où la question devient moins évidente à répondre, c’est au niveau de la distinction entre vie personnelle et vie professionnelle. De plus en plus, les gens vous associent à votre emploi, et les commentaires émis sur Facebook, Twitter ou toute plateforme sociale peuvent avoir un impact sur votre emploi, ou votre recherche d’emploi.

Et pour quelqu’un qui travaille dans un contexte de ventes, peut-on se permettre de ne pas être présent sur Linkedin, par exemple? Les médias sociaux changent le paradigme de nos communications depuis bientôt 10 ans, et le plus tôt on s’y adapte, plus on en viendra à comprendre les outils et plateformes pour mieux les utiliser.

Lire l’article au complet: Faut-il absolument être présent sur les médias sociaux?

Rédigé par Frédéric Gonzalo, collaboration spéciale.

Twitter

Nominations

NOMINATION SEMAINE DU 7 JUIN 2021

  • NOMINATION: ComediHa! - Patrice Croteau

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations