Facebook s'essouffle. On fait quoi maintenant?

Techno · · Commenter

Début 2019, je vous posais la question: Quel avenir pour Facebook? Après une année catastrophique en 2018, on sentait déjà la soupe chaude pour le média social #1 à l’échelle planétaire. Or, quand on suit le moindrement l’actualité ces temps-ci, les choses ne semblent pas s’améliorer! Facebook accusé de générer involontairement des contenus extrémistes, Faut-il démanteler Facebook? ou encore Vie privée: graves violations de Facebook aux lois canadiennes. Et il ne s’agit là qu’un petit florilège, bien incomplet, extrait d’un seul grand média – en l’occurence LaPresse…

L’essoufflement de Facebook est donc bien réel. Pour les entreprises, l’heure est certainement à la réflexion afin de bien cerner si les résultats sont toujours au rendez-vous, ou s’il existe des alternatives plus intéressantes sur les médias sociaux.

FACEBOOK, CHOIX #1 DES GESTIONNAIRES MARKETING

L’entreprise Social Media Examiner sonde plus de 4000 gestionnaires marketing depuis maintenant plus de 11 ans, et propose un rapport annuel sur l’état des médias sociaux pour les entreprises. Dans son édition 2019 qui vient de paraître, on apprend ainsi que Facebook demeure la plateforme la plus populaire, autant dans une perspective consommateur (B2C) que inter-entreprises (B2B).

Cela n’est pas surprenant considérant le fait que Facebook demeure la plateforme la plus prisée à l’échelle mondiale – hormis le Chine – et qu’elle est numéro 1 tant au Québec qu’au Canada et aux États-Unis, selon les différentes études parues au courant des derniers mois. On aperçoit néanmoins des nuages gris quand on observe de plus près les tendances au cours des dernières années et qu’on les compare avec les plus récents chiffres. Regardez le tableau suivant:

Quand on a posé la question aux gestionnaires marketing à savoir quelle était LA plateforme de choix pour leur entreprise – en d’autres mots, si on ne pouvait en choisir qu’une seule, quelle serait-elle – on remarque que Facebook baisse pour la première fois en ce début 2019. Linkedin fait un léger retour à 14% (versus 12% en 2018) alors que Twitter poursuit son déclin progressif.

Remarquez toutefois la montée en puissance d’Instagram, qui est le choix dorénavant de 14% des gestionnaires comme plateforme de prédilection. D’ailleurs, dans ce même rapport on a demandé quelle était la plateforme sur laquelle les gestionnaires marketing envisageait mettre plus d’effort en 2019. La réponse, selon vous? Eh oui, Instagram. Voici d’ailleurs l’ordre selon lequel apparaissent les plateformes, selon l’intérêt des gens de marketing:

  • Instagram, 72%
  • Facebook, 69%
  • YouTube, 67%
  • Linkedin, 57%
  • Messenger bots, 45%
  • Twitter, 44%
  • Pinterest, 36%
  • Snapchat, 19%

Pourquoi cette chute de 5% pour Facebook? La portée organique qui devient quasi-nulle est pointée du doigt par une majorité de marketeurs, mais aussi les difficultés avec le gestionnaire de publicité, les bogues à répétition et les coûts publicitaires en hausse progressive.

Bref, on voit bien que Facebook vit un certain déclin au niveau de l’intérêt, mais certainement pas de quoi crier au loup à très court terme. Et compte tenu que c’est Instagram qui semble le prétendant éventuel au trône – et que Instagram appartient à Facebook – eh bien, ça va, quoi!

Cliquez ici pour lire la suite

Source: Frédéric Gonzalo

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, semaine du 16 septembre 2019

  • Groupe Voyages Québec - Sylvie Beausoleil
  • Centre Sheraton Montréal - Geneviève Taylor
  • Auberge Saint-Antoine - Romain Devanneaux
  • Restaurant Quintessence - Geoffrey Barry
  • Hôtels Holiday Inn Express et Suites - Trois-Rivières et Saint-Hyacinthe
Voir toutes les nominations