Baisse des inscriptions : des programmes en HRI obligés de fermer

Hébergement, Restauration, Formation, Ressources humaines · · Commenter

« Pour le DEP Service de la restauration, j’ai eu une inscription ; c’est la première année que je n’arrive pas à ouvrir ce programme, rapporte Julie Marcoux, directrice adjointe et responsable du secteur de l’alimentation et du tourisme du Centre de formation professionnelle 24-Juin de Sherbrooke. En Réception en hôtellerie, c’est la troisième année que je ne réussis pas à démarrer une cohorte. Et pour la première fois depuis de nombreuses années, en août, j’ai eu seulement 16 élèves en Cuisine. Je n’ai jamais eu ça ! J’ai toujours eu un groupe plein de 22 élèves, en plus d’une liste d’attente pour le groupe de janvier. »

Grâce à des enveloppes régionales fermées, elle a réussi à démarrer des petits groupes, mais un minimum de six élèves est requis. La baisse des inscriptions se fait sentir depuis six ans, mais la pandémie a accentué la tendance : les salles à manger ont été les premières à fermer et les serveurs se sont retrouvés au chômage avec l’impossibilité de se projeter dans l’avenir. Pour Julie Marcoux, la profession manque d’attrait à cause des horaires et des salaires, voire de la nature du travail, qui ne répondrait pas aux intérêts de la génération actuelle.

Même constat du côté du Collège Laflèche : le manque d’inscriptions en août n’a pas permis de démarrer de cohorte pour le programme double DEC en Techniques de gestion hôtelière et de restauration. « C’est très inquiétant, insiste le professeur Luc Gélinas. On avait déjà connu une baisse ces cinq dernières années, marquées entre autres par la dénatalité et le manque d’intérêt. Les jeunes ne sont pas nécessairement portés à venir étudier dans ces domaines parce que l’image n’est pas bonne. »

Il préconise alors une meilleure communication et une implication des intervenants du milieu

Lire l'article complet

Source: HRImag

Twitter

Nominations

NOMINATION DES 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 17 JANVIER 2022

  • Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) - Éric Paquet

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations