134 M$ supplémentaires pour assurer la pérennité et la compétitivité de l'industrie touristique québécoise

Investissements, Gouvernements, Économie · · Commenter

La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Mme Caroline Proulx, confirme un investissement supplémentaire de 134 millions de dollars dans le Programme d'aide à la relance de l'industrie touristique (PARIT). Avec cette nouvelle somme prévue au budget 2022-2023 du gouvernement du Québec, c'est donc une enveloppe totale de 239 millions de dollars qui est allouée à ce programme. 

La ministre en a fait l'annonce lundi, lors de son passage à Magog, où le député d'Orford, M. Gilles Bélanger, annonçait du même souffle les sommes du programme réservées à l'entreprise Escapades Memphrémagog.

Le PARIT vise à soutenir le déploiement d'une offre touristique encore plus innovante et durable pour assurer la pérennité, la croissance et la compétitivité de l'industrie touristique québécoise à l'international. Le déploiement de ce programme, qui découle du plan d'action du gouvernement du Québec en matière de tourisme, devrait permettre la réalisation d'investissements de près de 500 millions de dollars.

Par ces investissements, le gouvernement veut contribuer à rendre l'offre touristique québécoise toujours plus attrayante et compétitive, et à faire du Québec une destination prisée par les touristes à l'échelle internationale.

FAITS SAILLANTS :

  • Le PARIT a été lancé en juin 2021 avec une enveloppe initiale de 105 millions de dollars.
  • Les objectifs du PARIT sont :
    • de soutenir l'adaptation de l'offre des entreprises touristiques;
    • de renforcer le développement et la consolidation d'attraits touristiques qui présentent un effet structurant pour leur région;
    • d'appuyer des projets qui favorisent la rétention des Québécois ou qui motivent les déplacements;
    • d'accroître la vitalité économique et sociale des communautés et des régions par le développement d'une offre touristique durable, originale et diversifiée;
    • de hausser l'adoption de bonnes pratiques des entreprises en matière de responsabilité sociale.
  • En plus de devoir répondre à des critères d'admissibilité, les organismes doivent soumettre des projets devant comporter des coûts admissibles d'au moins 500 000 $.
  • L'aide financière correspond à un maximum de 50 % des coûts admissibles d'un projet et peut être majorée jusqu'à un taux de 60 % en fonction de l'atteinte ou non de critères d'écoresponsabilité.
  • Le montant maximal pouvant être accordé est de 5 millions de dollars, incluant la bonification pour la composante d'écoresponsabilité.

CITATION :

« Notre programme d'aide à la relance de l'industrie touristique est un fer de lance pour faire du Québec une destination touristique durable, innovante et de calibre international. Il s'agit d'un levier puissant pour soutenir les initiatives de nos entrepreneurs touristiques qui émergent de partout au Québec. Grâce à l'investissement supplémentaire majeur annoncé aujourd'hui, notre gouvernement vient réaffirmer l'importance qu'il accorde au tourisme en tant que moteur de développement économique et sa ferme volonté d'encourager nos entrepreneurs à développer des projets qui dynamiseront nos régions et contribueront à leur prospérité. » – Caroline Proulx, ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent

Source : Cabinet de la ministre du Tourisme

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 26 SEPTEMBRE 2022

  • Tourisme Autochtone Québec - Patricia Auclair
  • Hôtel Humaniti Montréal - Félix Laurence
  • Hôtel Humaniti Montréal - Karyne Lortie
  • La Fondation Pointe-à-Callière - Chantal Vignola

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations