Une relève familiale pour le Groupe Robin

Hébergement, Distinctions · · Commenter

Promoteur, constructeur et gestionnaire de milieux de vie résidentiels, commerciaux, institutionnels et hôteliers, le Groupe Robin s’est démarqué lors du concours Les Médaillés de la relève. Son fondateur, Robert Robin, et sa fille Nellie ont reçu la médaille d’or dans la catégorie Relève familiale. Celui qui a démarré l’entreprise en 1972 a assuré le transfert à la génération suivante pendant près de dix ans. Il siège maintenant comme président au conseil d’administration et sa fille est la présidente du Groupe.

« Mon père est un visionnaire, soutient Nellie Robin. La mission qu’il s’était donnée en démarrant l’entreprise ? Il répondrait "Faire un million de dollars de chiffres d’affaires". C’est quelqu’un qui aime beaucoup les voitures, les avions et l’immobilier. Il a choisi l’immobilier parce que sa conjointe travaillait dans le milieu. » La présidente se souvient des débuts de l’entreprise de construction dans le sous-sol de sa maison à Saint-Hyacinthe. Quelques années plus tard, le Groupe Robin s’est mis à bâtir des immeubles à logements, puis a développé un volet commercial.

Avec une maîtrise en administration de l’Université de Sherbrooke, Nellie Robin a finalement décidé de suivre l’exemple de son frère Jonathan et de rejoindre l’entreprise familiale en 2002. Elle a commencé par faire de la location d’espaces commerciaux, puis avec son frère, elle a répondu à la demande de clients et a investi dans des résidences pour retraités avec services. En 2009, elle a réagi à une étude de marché qui évoquait un besoin criant d’hôtels dans la région et s’est lancée dans l’hôtellerie.

Nellie Robin affirme aujourd’hui que rejoindre l’entreprise familiale était la meilleure décision de sa vie. Elle a partagé pendant plusieurs années la présidence avec son frère, mais il a finalement développé sa propre entreprise, Distillerie Noroi, en plus de rester actionnaire du Groupe Robin. Elle a quant à elle continué dans sa lancée. « Le transfert générationnel s’est bien fait avec Robert parce qu’on a été bienveillant l’un envers l’autre. Je devais être là pour l’accompagner alors qu’il quittait, autant que lui a été là pour moi pour déléguer et partager son savoir. Il est aujourd’hui président du conseil et reste toujours présent. Ça prend de la confiance, du respect et de l’écoute pour réussir. »

Lire l'article complet

Source: HRImag

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 11 OCTOBRE 2021

  • CQRHT - Gabriel Vaillancourt
  • Croisières AML - Alexandre Bastien
  • Urgo Hôtels Canada - Lukas Vallé-Valletta
  • Urgo Hôtels Canada - Stéphanie Baillargeon
Voir toutes les nominations