Les festivals au Québec: une industrie en transition?

Festivals et événements · · Commenter

InfopresseIl est notoire que le Québec est une nation de festivals et pour tous les goûts (ou presque!). Certains sont d’avis qu’il y en a trop, mais personne ne peut nier qu’ils occupent un rôle quant à l’essor économique, touristique et social du Québec. Importants pour les centres urbains, ils deviennent essentiels pour certaines régions.

Malgré cela, l’industrie se prépare à la suite des récentes annonces de compressions budgétaires du gouvernement qui laissent pour plusieurs poindre de grands changements à venir, dès l’été. Nous en avons discuté avec Robert Aucoin, directeur, recherche et analyse stratégique, de Festivals et Événements Québec, organisation qui regroupe les festivals et événements, en fait la promotion et leur offre des services favorisant leur essor. En toile de fond, son étude publiée en 2014 afin de nous donner le pouls de l’industrie. Voici un résumé de notre entretien:

Comment percevez-vous la santé de l’industrie des festivals et événements au Québec?
En matière de diversité, d’originalité et de qualité, elle est en très bonne santé. C’est une industrie qui se professionnalise de plus en plus et, surtout, qui sait se renouveler constamment. Par exemple, près de 50% de nos 274 membres ont démarré leurs activités dans les années 2000, dont 12% après 2010.
Par ailleurs, Festivals et Événements Québec est fortement préoccupée par le contexte économique actuel qui laisse présager une année difficile pour l’industrie, et notre organisation poursuit ses actions de recherche et de communication pour rappeler l’importance de l’industrie des festivals afin d'atteindre les objectifs du gouvernement du Québec, notamment dans le développement économique et touristique, sans parler des retombées sociales positives et durables de notre industrie.

La plus importante source de revenus des événements reste la commandite, avec 30% du financement. La commandite privée est quatre fois plus importante que la publique. Comment croyez-vous que les compressions à ces dernières affecteront l’industrie?
Même s'il est actuellement difficile de prévoir l’ampleur des compressions, plusieurs festivals et événements devront probablement revoir leur modèle d’affaires. Il leur faudra trouver des moyens d’augmenter la part des revenus autonomes provenant de la vente de billets, de produits dérivés et d'autres activités. Il est fort probable que la diminution prévue des revenus de commandites ait un impact sur l’accessibilité des festivals et la tarification des activités. Lire la suite.

Source : Infopresse

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 17 JUIN 2024

  • Hôtel Mont Gabriel – Gabrielle De Gagné Jacobs
  • Hôtel Mont Gabriel – Jessica Croteau
  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) – Anik Dorion-Coupal
  • Tourisme Baie-James et Tourisme Eeyou Istchee – Tania Savard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations