Le Massif de Charlevoix vise la rentabilité en 2017

Attraits/Activités · · Commenter

Le promoteur Daniel Gauthier a trouvé l'année 2013 «difficile», marquée notamment par des pertes de 4 M$ à sa station de ski du Massif de Charlevoix, des choix financiers impopulaires et des négociations syndicales houleuses et médiatisées. Selon Le Soleil, les objectifs restent inchangés : rentabilité financière en 2017.

Invité par la Chambre de commerce de Charlevoix à prendre la parole devant les gens d'affaires locaux, Daniel Gauthier a remis son projet récréotouristique dans une juste perspective et fait son mea culpa rapporte Le Soleil. «Ça ne s'est pas toujours passé comme on l'avait prévu, c'est vrai. Il en reste beaucoup à faire, c'est vrai. Mais en coulisse, le chemin parcouru est phénoménal», lance-t-il.

Les réservations pour le train, qui reprendra du service à l'été, vont bien, tout comme pour l'hôtel. «Mais l'hiver, ça va avec les activités de la station. Décembre était bien parti, mais ça s'est essoufflé rapidement», précise M. Gauthier, ajoutant que les saisons de ski sont d'une précarité constante au Québec. L'ex du Cirque du Soleil réitère sa foi envers son vaste projet récréotouristique de 300 M$ dans Charlevoix, admettant toutefois que plusieurs embûches se sont dressées sur sa route depuis le début de l'aventure. 

CLUB MED

L'un des maillons porteur de succès pour le projet reste, selon M. Gauthier, «le développement immobilier à la base de la montagne» et la venue du Club Med, avec son flot de touristes internationaux. On parle d'ailleurs de «fiançailles» probables avec la multinationale touristique, avec dans la mire fin 2014 pour voir si «les conditions sont réunies». Advenant que ce soit le cas, «c'est deux ans de chantier», précise M. Gauthier. «Ce qui nous met à la fin 2016» pour un Club Med à la station de ski de Petite-Rivière-Saint-François.

Source : Le Soleil

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 15 JUILLET 2024

  • Association hôtelière du Grand Montréal (AHGM) – Vincent Auclair
  • Lieberman Tranchemontagne – Marc Giroux
  • InterContinental Montréal – Louis-Philippe Talbot

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations