Une décision de la Régie du logement balise l'utilisation d'Airbnb au Québec

Hébergement, Gouvernements · · Commenter

Une nouvelle décision de la Régie du logement pourrait avoir des conséquences importantes pour les utilisateurs d'Airbnb au Québec. Le tribunal administratif impose à un locataire de faire approuver par le propriétaire toutes ses sous-locations à des touristes. En revanche, il interdit au propriétaire d'augmenter son loyer pour s'ajuster au marché d'Airbnb.

Tout commence quand le propriétaire d'un condo loué au centre-ville de Montréal reçoit des plaintes de voisins pour du va-et-vient et des inconnus qui fument dans le corridor.



L'appartement luxueux d'une chambre est situé à proximité du Palais des congrès. Il est loué 1770 $ par mois, mais le propriétaire réalise qu'il est sous-loué 3600 $ par mois sur Airbnb, soit le double.

Il a le sentiment que son locataire fait des profits sur son dos et lui impose alors une hausse de loyer à 1000 $ par mois. Face au refus, il demande l'expulsion du locataire. C'est là que la Régie du logement a dû intervenir.

Dans sa décision, la juge administrative estime d'abord que le propriétaire n'avait pas le droit de punir ainsi son locataire. Cliquez ici pour lire la suite.

Source: RDI

Twitter

Nominations

NOMINATION DES 7 DERNIERS JOURS & SEMAINE DU 17 JANVIER 2022

  • Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) - Éric Paquet

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations