Une belle histoire du Parc Safari: Deux guépards dans leur milieu naturel en Afrique

International, Attraits/Activités, Tourisme durable · · Commenter

Voilà une belle histoire d’amour et de résilience qui mettra un baume sur ce début d’année marquée par la pandémie mondiale. Le Parc Safari, situé à Hemmingford au Québec, en collaboration avec The Aspinall Foundation, dédiée à la conservation des espèces en danger, et la réserve Imire Rhino and Wildlife Conservation du Zimbabwe, va réintroduire deux de ses guépards en milieu naturel. Les deux mâles nés en 2019, des frères nommés Kumbe et Jabari, ont entamé il y a quelques jours un périple vers Imire, une réserve située au Zimbabwe, où ils pourront contribuer à la survie de l’espèce. C’est la première fois que des guépards, les animaux terrestres les plus rapides au monde, seront réintroduits en Afrique à partir du Canada.

Crédit photo et vidéo: The Aspinall Foundation

Véritables vedettes du Parc Safari, arrivées en 2013, les guépards font depuis la fierté de l’établissement. Le projet de remettre des animaux en nature après être nés au Parc Safari était depuis toujours dans l’air. L’idée : s’assurer que les deux félins aient une génétique forte afin qu’ils puissent contribuer à la reproduction de l’espèce en milieu naturel.

« Nos animaux, nous les aimons profondément, et c’est aujourd’hui très difficile de les voir partir, mais nous savons que nous contribuons à une cause beaucoup plus grande que nous. C’est pourquoi nous sommes fiers de cette aventure, réalisée avec de nombreux partenaires, dont le gouvernement du Zimbabwe. L’objectif principal est de repeupler les réserves du Zimbabwe et de participer à la croissance de la diversité génétique de l’espèce, ce qui s’inscrit dans la mission du Parc : protéger, prendre soin, aimer », explique Jean-Pierre Ranger, président du Parc Safari.

UNE GRANDE AVENTURE

Kumbe et Jabari sont maintenant arrivés en Afrique, et ce, après un voyage qui aura duré quelques jours. D’abord partis de la région de Montréal en transport routier, les guépards ont entrepris un vol de 14 heures à bord d'Ethiopian Airlines, de Toronto jusqu’à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie. Ils se sont ensuite dirigés vers Harare, où ils ont été pris en charge par les équipes de The Aspinall Foundation et de la réserve Imire.

« Une fois à Imire, Kumbe et Jabari devront faire 60 jours de quarantaine et s’habituer à leur nouvel environnement, sous le soleil africain. Ils seront introduits à la chasse graduellement avant d’être relâchés dans une réserve de 4 500 hectares. À cette étape, leur instinct naturel prendra le dessus. Ils seront suivis de près et des suppléments leur sera offert, si nécessaire », explique Nathalie Santerre, directrice zoologique du Parc Safari, qui a préparé les guépards pour cette aventure exceptionnelle.

Ce n’est pas un hasard si le Zimbabwe reçoit ainsi deux guépards du Parc Safari, cette espèce étant menacée particulièrement dans ce pays africain, après une chute dramatique de la présence du félin au cours des dernières années.

LA SURVIE DES ESPÈCES, UNE PRIORITÉ

Depuis 2013, le Parc Safari participe au Plan de survie des espèces (SSP), un programme panaméricain de reproduction des guépards. Cette initiative a été mise sur pied et est gérée par l’Association américaine des zoos, dont un des mandats est d’assurer et de maximiser la diversité génétique des animaux.

Il n'y a que quatre zoos au Canada accrédités par l’Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC), qui ont le privilège d'héberger des guépards. En fait, la naissance de Kumbe et Jabari est le fruit d’une belle collaboration entre le Parc Safari d'Hemmingford et le Zoo de Toronto. Cléo est arrivée au Parc Safari en décembre 2016 en provenance du Zoo de Toronto pour participer au programme de conservation et d'élevage en captivité. Elle a prouvé qu'elle était une excellente mère en mettant au monde, au mois de juillet 2019, 4 petits en bonne santé : Asani, Dalia, Kumbe et Jabari, et en les élevant pour en faire de jeunes guépards forts et confiants. Le Parc Safari est extrêmement reconnaissant d'étendre son partenariat mutuel avec le Zoo de Toronto au-delà de la reproduction en captivité et d'aller de l'avant avec la réintroduction de Kumbe et Jabari au Zimbabwe.


À propos du Parc Safari

Depuis le 15 juillet 1972, plus de 13 millions de jeunes et de moins jeunes ont découvert et redécouvert avec joie le Parc Safari. Sa mission est de protéger, conserver et faire connaître les espèces animales menacées, tout en créant un lieu unique de loisirs, de plaisirs et d'éveil à l'environnement pour toute la famille. Il abrite plus de 500 animaux provenant des cinq continents. Le Parc Safari se prépare à célébrer son 50e anniversaire en 2022.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 FÉVRIER 2021

  • Marriott Château Champlain - Erfan Rezaei
  • Marriott Château Champlain - Ernesto Carrillo
  • Marriott Château Champlain - Sylvain Vivier
  • Minéro-Musée de Thetford | KB3 - Michaël Caron
  • AITC - Beth Potter
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Léa Sanche Lefebvre
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Caroline Delorme

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations