Un fonds de 50 millions d’euros pour la transition écologique de l’hôtellerie & restauration

Investissements, International, Tourisme durable · · Commenter

En septembre dernier, lors de la présentation du plan de relance par le gouvernement, 500 millions d’euros ont été alloués à un fonds Économie circulaire visant à soutenir la transition écologique. En son sein, 50 millions seront spécifiquement dédiés au secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Piloté par l’ADEME en lien avec les collectivités territoriales, ces financements seront efficients dès 2021 et permettront à de nombreux établissements de mettre en œuvre outils et projets pour un tourisme plus durable.

UN FOND ANCRÉ AU CŒUR DES TERRITOIRES

Résolument tourné vers les territoires afin de garantir l’emploi local et le maximum de retombées économiques sur site, ce fond de cinquante millions d’euros cible dans un premier temps les établissements de restauration situés dans des communes rurales, mettant en avant l’importance des circuits courts, des déplacements bas-carbone et du recyclage des biodéchets avec également en ligne de mire la réduction du gaspillage alimentaire. De même, il  priorise les hébergeurs situés dans les territoires ruraux initiant des actions d’accompagnement à la transition durable et à l’adaptation au changement climatique : rénovation énergétique, plan d’économie circulaire, plan d’économie d’énergie, préservation des milieux, réduction d’émission de gaz à effet de serre, solutions innovantes en faveur d’un tourisme durable, etc. Dans un second temps, les structures exerçant en milieu urbain seront associés à ce processus ainsi que les offres de loisirs et de transports touristiques. Autant de projets dont la sélection sera opérée par un comité composé de l’ADEME, de représentants de l’Etat, des opérateurs financiers partenaires (Bpifrance et Banque des territoires) et des Régions, en qualité de bailleurs.

UN ACCOMPAGNEMENT CONCRET ET MESURABLE

Parmi les initiatives visées par ce plan, il y a bien sûr la poursuite de la transition environnementale des différents établissements via des écolabels, l’affichage environnemental ou des initiatives personnalisées clairement identifiées. Il est aussi question d’accompagner les réseaux d’établissements touristiques dans la mise en œuvre du plan de transition durable, à l’image du plan camping de la Fédération Nationale de l’hôtellerie de plein air qui vise  à mobiliser les campings sur diverses thématiques (économie circulaire, gestion de l’eau, adaptation au changement climatique et intégration paysagère). Enfin, au-delà de la réduction de l’impact environnemental qui sera clairement évalué, les volets économiques et sociaux restent aussi des priorités avec là aussi la volonté de mesurer le nombre d’emplois créés mais aussi la pérennité des projets dans le temps, afin qu’ils profitent au plus grand nombre.

Réparti en un volet 1 « Adaptation d’activité de restauration » doté de 10 millions d’euros et un volet 2 «Transition durable des activités touristiques » doté de 40 millions d’euros, l’ensemble du fond sera effectif dès 2021 avec le versement de subventions suite à des appels à projets sélectionnés par un comité composé de l’opérateur du fonds et des bailleurs.

A cette occasion une Feuille de chou dédiée aux engagements des hébergeurs verra le jour. Pour y participer et être tenu informé de sa mise en place, contactez nous.

Source: Voyageons Autrement

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 FÉVRIER 2021

  • Marriott Château Champlain - Erfan Rezaei
  • Marriott Château Champlain - Ernesto Carrillo
  • Marriott Château Champlain - Sylvain Vivier
  • Minéro-Musée de Thetford | KB3 - Michaël Caron
  • AITC - Beth Potter
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Léa Sanche Lefebvre
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Caroline Delorme

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations