Tourisme Mauricie - Un bilan positif malgré la pandémie

Associations, Économie · · Commenter

La pandémie de la COVID-19 a ébranlé l’ensemble de l’industrie touristique du Québec. En dépit des circonstances, Tourisme Mauricie dresse, somme toute, un bilan positif pour la région.  

Sentier du Lac-Solitaire, Parc national de la Mauricie, Parcs Canada (photo prise sur la page Facebook de Tourisme Mauricie)

Les diverses mesures mises en place pour contrer la propagation du virus, notamment les restrictions de voyager entre les régions et la fermeture des restaurants, des attraits culturels et des commerces non-essentiels, ont eu un impact majeur sur l’industrie touristique de la Mauricie, particulièrement en milieu urbain. Les villes ont enregistré une baisse de 40% de leur taux d’achalandage comparativement à l’année précédente. Les hébergements, les restaurants et les salles de spectacles ont été les plus affectés par la crise. En revanche, l’engouement des Québécois pour les escapades en nature et leur intérêt renouvelé envers les gîtes ont permis de sauver la mise.   

« L’année 2020 a été difficile pour le milieu touristique, mais il y a des attraits qui s’en sont bien sortis malgré tout. On a connu une année en nature plutôt satisfaisante en Mauricie nonobstant le contexte pandémique », affirme Stéphane Boileau, directeur général de Tourisme Mauricie.   

La Mauricie peut se réjouir d’être la région qui a dénombré le moins de fermetures au niveau des entreprises touristiques au Québec. De plus, aucun foyer d’éclosion n’a été recensé dans les entreprises de la région. Selon M. Boileau, cela s’explique par la rigueur dont on fait preuve les entrepreneurs dans l’application des mesures sanitaires imposées par le gouvernement et le comportement exemplaire des visiteurs par rapport au respect des consignes en vigueur.   

LA BELLE D’À CÔTÉ RÉPOND À L’APPEL  

Rapidement en mars 2020, l’équipe de Tourisme Mauricie a posé des actions concrètes afin de soutenir les entrepreneurs de la région. L’une des premières actions a été de créer une cellule de crise pour répondre aux besoins et aux questions de ces derniers. Une page dédiée a été créée sur le site web de l’organisme afin d’informer en continu les entrepreneurs sur les annonces effectuées, les mesures à respecter, les programmes de soutien financier offerts, etc. Les membres ont aussi accès à une boîte à outils humaine leur permettant de bénéficier gratuitement de conseils d’experts au niveau des finances, des ressources humaines, du soutien psychologique et juridique.    

« La boîte à outils humaine a été mise en place dès le début de la pandémie et a permis, et permet encore, d’offrir un soutien important à nos membres. Depuis sa création, ce sont 96 membres qui ont bénéficié de services, dont 81% en ce qui a trait aux finances », mentionne M. Boileau.   

L’association touristique régionale (ATR) a également déployé plusieurs fonds l’an dernier afin d’offrir un appui financier supplémentaire aux entrepreneurs touristiques. Le volet 1 de l’Entente de partenariat régional en tourisme (EPRT) a d’ailleurs rencontré un franc succès. Pas moins de 61 entreprises ont reçu un soutien financier en 2020 pour couvrir les frais reliés à la mise en place de mesures sanitaires dans leur établissement. Une enveloppe totale de 466 758$ était disponible.   

« La Mauricie est l’une des rares régions à avoir investi une somme aussi importante dans le volet 1 de ce programme. Nous croyons que ces octrois ont contribué à la lutte contre la propagation du virus et le fait qu’aucun foyer d’éclosion n’ait été détecté nous permet de dire que cet investissement était nécessaire et a fait ses preuves », ajoute le directeur général.   

LA BELLE D’À CÔTÉ SE FAIT ENTENDRE 

Dans la dernière année, l’industrie touristique de la Mauricie s’est fait entendre auprès des élus politiques. Plus de 200 membres de Tourisme Mauricie ont pris part à une douzaine de rencontres où ils ont pu exprimer leurs besoins et leurs intérêts. Ces réunions ont mené à la tenue de six rencontres de lobbying auprès des leaders gouvernementaux de différents paliers.   

« C’est important pour nous de donner une voix à nos membres auprès de nos élus. Avec la pandémie, de nouveaux besoins se sont manifestés et certains, dont le manque criant de main-d’œuvre, étaient présents bien avant. La COVID-19 a forcé nos entrepreneurs à revoir leurs façons de faire, à adapter leurs offres de services et plus encore. Nos élus doivent plus que jamais être présents pour eux », stipule M. Boileau.   

LA BELLE D’À CÔTÉ SE MOBILISE

La dernière année a démontré l’importance de soutenir les entreprises locales à tout égard. Pour l’équipe de Tourisme Mauricie, l’achat local est devenu un cheval de bataille. En juin dernier, l’ATR a lancé la campagne Ta Mauricie te donne rendez-vous sur la plate-forme de financement participatif La Ruche. Cette initiative visait à soutenir plus d’une centaine d’entreprises touristiques de la région par l’achat de certificats-cadeaux échangeables chez les membres participants. En plus d’aider les entreprises de la Mauricie, cette campagne a rejoint les valeurs de développement durable de Tourisme Mauricie en permettant aux contributeurs d’offrir des certificats-cadeaux à des familles à faible revenu de la région. La générosité de la population a permis de remettre 237 certificats-cadeaux, d’une valeur totale de 18 000 $, à des familles de la Mauricie par l’entremise de la Maison des familles de Mékinac, de Ressource Parent-Ailes, de la Maison des familles de Maskinongé, du Centre d’action bénévole des Riverains, du Centre Roland-Bertrand, du Centre d’action bénévole de Grand-Mère, Ébyon et COMSEP. La campagne a permis d’amasser une somme de 25 720 $. Puisque l’objectif initial de 25 000 $ a été atteint, Desjardins a versé une somme supplémentaire de 25 000 $ à Centraide Mauricie dans le cadre de son programme Du cœur à l’achat.    

Pour Stéphane Boileau, le succès de cette campagne réside dans son apport à la communauté. « Outre le soutien que nous avons pu offrir à nos membres, nous sommes très fiers de cette campagne pour son caractère humain. Ce sont 237 familles qui ont eu la chance de vivre des beaux moments l’été dernier dans notre région grâce à la générosité des contributeurs. Et l’appui de Desjardins avec Centraide Mauricie est venu renforcir l’aide apportée aux personnes qui en ont le plus besoin dans notre région. Merci à tous ceux et celles qui ont participé à notre campagne ! », dit-il.  

Toujours dans le but d’inciter la population à acheter local, l’équipe de Tourisme Mauricie a déployé diverses initiatives, dont la campagne Option take-out afin de soutenir les restaurateurs de la Mauricie touchés par la fermeture des salles-à-manger. La page web créée pour l’occasion a répertorié 77 restaurants de la région qui offraient des options de livraison et pour emporter. La page a été consultée près de 3000 fois entre le 7 octobre et le 31 décembre 2020.  

LA BELLE D’À CÔTÉ  

Grâce à sa nature collaborative et créative, l’industrie touristique de la Mauricie a su faire face à la pandémie avec résilience. Pour le président du conseil d’administration de Tourisme Mauricie, Donald J. Desrochers, il est important de « souligner l’ingéniosité et la proactivité de notre industrie. Cette magnifique capacité que les entrepreneurs touristiques de la Mauricie ont eue pour s’adapter rapidement à ce nouvel environnement d’affaires hostile ».

« La Mauricie aura réussi à tirer son épingle du jeu dans la vive concurrence que toutes les destinations touristiques québécoises se menaient. Il sera important de conserver, dans l’imaginaire collectif, l’image que voyager au Québec n’est pas un moindre mal ; de marteler aux touristes québécois que beaucoup viennent de loin pour découvrir ce que nous avons ici », conclut-il.   

Consulter le Rapport annuel 2020


À propos de Tourisme Mauricie

L'association touristique régionale de la Mauricie est un organisme à but non lucratif dont la mission est de contribuer à assurer le développement et la mise en valeur de l'offre touristique de la Mauricie et d'agir comme rassembleur et catalyseur auprès des diverses parties. Elle compte près de 450 membres répartis sur six MRC et propose aux touristes une très grande gamme d'activités et offre touristique tout près des deux grands pôles urbains du Québec.

Twitter

Nominations

NOMINATION SEMAINE DU 7 JUIN 2021

  • NOMINATION: ComediHa! - Patrice Croteau

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations