T.O.M.: Quelles sont les grandes tendances de consommation touristiques ?

International, Marketing · · Commenter

Dans son livre « Management et Marketing des stations de montagne » qui vient de paraître, Armelle Solelhac, CEO de l’agence SWiTCH, explore les changements de comportements de consommation dans le tourisme et plus particulièrement le tourisme de montagne. Elle revient pour TOM.travel sur les 5 grandes tendances actuelles.

TENDANCE N°1 : D’UN TOURISME DE MASSE VERS UN TOURISME D’ESPACE

La première tendance observée par Armelle Solelhac concerne le surtourisme et ses conséquences. Il existe actuellement un tourisme virtuel de masse qui se vit depuis son salon ou un centre multimédia à travers les jeux vidéo et la réalité augmentée. « En Chine, il y a de plus en plus de centres urbains qui proposent de faire du ski immobile, sur un tapis roulant. Beaucoup de chinois apprennent à skier de cette manière », explique-t-elle. Quand ils arrivent à la montagne, ils sont prêts à affronter les pistes et prennent davantage de plaisir.

A l’opposé, bien que complémentaire, il y a le tourisme d’espace. Celui-ci est davantage physique. Il consiste à rechercher des lieux préservés présentant une qualité de service maximale. « Le tourisme d’espace peut très bien être complété par du tourisme virtuel de masse », déclare l’auteure.

Elle donne l’exemple du Mont Blanc. En été, le plus haut sommet d’Europe occidental est gravi par près de 500 personnes par jour. Une haute fréquentation qui a un impact sur l’environnement. C’est pourquoi la commune de Saint Gervais a réalisé une vidéo à 360° qui permet de vivre l’ascension virtuellement. En Autriche ou en Allemagne, certaines destinations ont décidé de limiter le nombre de personnes dans certains lieux naturels. Des mesures qui devraient bientôt être appliquées pour le Mont Blanc. « Le but est de faire rempart au tourisme de masse. En créant une offre écologiquement et socialement soutenable, il est possible de faire davantage de bénéfices contrairement à ce que l’on pourrait penser », continue-t-elle. Puisqu’ils ne passent pas des heures à faire la queue, les touristes ont plus de temps pour consommer et ils sont davantage satisfaits.

« Comme le disait Jean-François Rial, je pense que le prix des voyages va augmenter car il faudra payer les conséquences écologiques du Tourisme », déclare Armelle Solelhac.

Lire la suite

Source: Tom Travel

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 FÉVRIER 2021

  • Marriott Château Champlain - Erfan Rezaei
  • Marriott Château Champlain - Ernesto Carrillo
  • Marriott Château Champlain - Sylvain Vivier
  • Minéro-Musée de Thetford | KB3 - Michaël Caron
  • AITC - Beth Potter
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Léa Sanche Lefebvre
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Caroline Delorme

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations