T.O.M.: Pourquoi Kiwi.com ne croit pas en l’hyperpersonnalisation

Techno, International, Marketing · · Commenter

A l’occasion du Tourism Innovation Summit, nous avons rencontré Mario Gavira, Vice President of Growth de Kiwi.com. L’occasion de revenir sur ses propos autour de l’hyperpersonnalisation durant la préparation du voyage.

Sur la scène du Tourism Innovation Summit, vous avez déclaré ne pas croire en l’hyperpersonnalisation, qu’entendez-vous par là ?

Avec la digitalisation du secteur du tourisme, on a pu aller vers plus de personnalisation. Chez Kiwi.com, nous avons mis au point des algorithmes pour proposer le meilleur contenu et de meilleures recommandations. Mais ce qu’on a découvert à travers de nos expérimentations, c’est que ça n’apporte pas forcément de valeur ajoutée. Quelques fois, c’est même mal perçu par nos clients. C’est pourquoi nous sommes prudents dans cette dynamique d’hyperpersonnalisation et de one-to-one marketing qui a toujours été présenté comme la pratique marketing parfaite, comme une utopie. Les voyageurs sont multi-facettes. Un jour ils viennent en vacances en famille et un autre ils viennent pour un week-end de luxe en amoureux. C’est très compliqué de trouver les bonnes recommandations. C’est pourquoi nous voulons laisser le choix au consommateur final.

Lire la suite

Source: TOM.travel

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 NOVEMBRE 2021

  • W Montréal et W Toronto - Félix Laurence
  • Marriott Château Champlain - Marie-Michèle Vallières
  • CQRHT - Philippe Cassidy et Caroline Larose
Voir toutes les nominations