Retour sur le Déjeuner & Conférences TER «Des modèles innovants à l'ère de l'économie de partage»

Hébergement, Techno, Festivals et événements · · Commenter

Collision d’idées, connexion, technologie, humain, partage, élimination des obstacles - autant de mots clés qui ont ponctué les conférences et les tables rondes lors de la première édition du Déjeuner Conférence TER qui ont eu lieu jeudi dernier sous le thème « Des modèles innovants à l'ère de l'économie de partage ».

Les participants, bien éveillés malgré l’heure matinale, ont eu droit à 3 conférenciers charismatiques et passionnés, 3 problématiques stimulantes, une ambiance chaleureuse et des croissants délicieusement craquants. La beauté de la formule? Les thématiques de travail ont favorisé les échanges entre professionnels et étudiants sur un pied d’égalité que tous ont apprécié. À voir les sourires sur toutes les lèvres et les éloges que nous avons reçus, nous serons assurément de retour avec cette formule à l’avenir.

Maintenant, le défi: comment faire un retour sur l’évènement sans simplement répéter ce qui a été dit? Suivez-moi plutôt dans cet exposé de ce qui a constitué pour moi les réflexions soulevées les plus intéressantes.

Les participants lors du Déjeuner conférence TERFRÉDÉRICK ROY-HALL - L'APPORT DES TECHNOLOGIES À L'EXPÉRIENCE ÉVÉNEMENTIELLE

Frédérick, verbomoteur enthousiaste, nous a ouvert à l’univers des possibilités technologiques déployées dans les plus grands festivals de musiques internationaux, notamment Coachella et Bonnaroo. Le succès du spectacle vintage de Gregory Charles – officiellement le concert le plus interactif jamais conçu, en a épaté plusieurs. Tous ceux-ci rivalisent d’ingéniosité pour engager la relation avec les participants et tenter de rendre l’expérience personnelle.

Par contre, ce que je retiens des discussions en table ronde c’est qu’en matière de technologie et d’expérience client, tout n’est pas blanc ou noir. Lorsqu’on est confronté à des choix au niveau budgétaires, il est important de se rappeler que :

  • Les gens habitués à être connectés tiennent à l’être dans leur expérience événementielle ou touristique;
  • Les gens qui ne sont pas habitués ou peu intéressés préfèrent être engagés avec l’événement d’une autre façon. Si on les sollicite trop, on risque de nuire à leur expérience.

C’est donc dire que le Wi-fi, les applications, les mots-clics, ça ne marchera jamais avec tout le monde et que ce n’est pas LA solution miracle à utiliser en toutes circonstances. Le contact direct avec un être humain a encore sa place et heureusement!

BREATHER - DES ESPACES LOCATIFS SUR DEMANDE 

Dave Haber nous a démontré avec conviction que dans la sphère de l’économie collaborative, de nouvelles idées émergent encore aujourd’hui pour répondre à des besoins auxquels l’économie traditionnelle a du mal.

Pour ceux qui ne connaissent pas, Breather des espaces permettant des utilisations variées en location pour des périodes allant de 30 minutes à 24 heures. Davantage adapté à une clientèle d’affaires, c’est en même temps un bureau, un café et un studio de yoga sur demande. Avec un code envoyé directement sur votre téléphone pour entrer, le processus est rapide et efficace. Tout est dans la simplicité et l’élimination des obstacles.

À l’entendre, on ne doute pas qu’à long terme, l’entreprise réalisera sa vision de proposer un espace Breather dans chaque édifice des grandes villes d’Amérique du Nord. En attendant, la problématique est double. Comment atteindre une masse critique d’espaces à offrir et de clients pour les louer? Avec les solutions proposées en table ronde, on comprend qu’il est impossible de penser construire un château tout seul. Il sera nécessaire d’établir des partenariats, notamment avec les hôtels, afin qu’ils considèrent le service comme un complément à ce qu’ils peuvent offrir à leur clientèle et non pas un concurrent indésirable.

C2MTL - COMMERCE ET CRÉATIVITÉ

Que dire de C2Montréal sinon que c’est l’exemple même de l’innovation et de la créativité au service du développement de relations d’affaires?

En effet, le Cirque du Soleil et l’agence Sid Lee réinventent depuis 4 ans la conférence d’affaires. On parle ici de collision des idées et de « Brain dates » entre participants aux profils compatibles. Au menu, ateliers tirant profit des contrastes – par exemple modernité vs tradition, technologie vs humain – et ce qu’ils appellent du « meaningful play » ou du jeu judicieux (traduction personnelle). Engager des individus qui autrement ne se seraient probablement jamais intéressés les uns aux autres, voilà la spécialité de l’organisation et le pilier fédérateur de l’expérience immersive à faire vivre.

LA CONNEXION 

En conclusion, une citation de Fredérick Roy-Hall : « La technologie souvent n’est pas là pour améliorer l’expérience client, elle sert à produire un « stunt » marketing, à attirer l’attention des médias ». De là l’idée d’Anachronik, un festival rock’n’roll vintage où les téléphones intelligents sont bannis auquel il participe à l’organisation. Contradictoire pour un consultant en techno? Les gens devaient certainement connecter ensemble lors d’évènements avant que la technologie s’en mêle et c’est ce qu’il cherche à reproduire sur ce projet-là.

L'animateur de table Louis Rome expose les résultats de sa table rondeFrédérick Roy-Hall, conférencier et François Bédard, animateur de table ronde

Par Caroline Asselin
Directrice des publications TourismExpress La Relève
Étudiante au B.A.A. Gestion des organisations et destinations touristiques - ESG UQÀM 

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 15 JUILLET 2024

  • Association hôtelière du Grand Montréal (AHGM) – Vincent Auclair
  • Lieberman Tranchemontagne – Marc Giroux
  • InterContinental Montréal – Louis-Philippe Talbot

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations