Rencontre avec Sandra Gauthier

Attraits/Activités · · Commenter

À la direction générale d’Exploramer depuis 2004, Sandra Gauthier et son équipe ont développé au fil des années un véritable centre d'activités scientifiques. Aujourd’hui, Exploramer, la mer à découvrir est une institution muséale dont la mission est de sensibiliser les publics à la préservation et à la reconnaissance du milieu marin du Saint-Laurent dans l’environnement. TourismExpress s’est entretenu avec Sandra Gauthier.


Ses défis

En 2004, lors de son embauche, le musée Exploramer entreprenait alors un véritable virage afin de concentrer ses activités vers la muséologie et les sciences marines. Sandra Gauthier a alors amorcé ses fonctions avec une toute nouvelle équipe et de nouveaux objectifs. Depuis, ses fonctions principales se résument à orienter son équipe par rapport aux axes de développement tandis que la recherche de financement demeure une tâche importante et existentielle pour l’organisme. Notons que Exploramer ne reçoit aucune aide financière de la part des gouvernements fédéral et provincial. Devant cette réalité, Sandra a fondé la Coalition des musées reconnus non soutenus dont 31 institutions sont membres au Québec. L’objectif : accéder au Programme Aide au fonctionnement pour les institutions muséales du gouvernement provincial.  

Ses bons coups

- 2009 : Création de Fourchette Bleue. Fourchette bleue est un programme qui mobilise les pêcheurs, distributeurs, restaurateurs et détaillants de poissons et fruits de mer afin d’assurer une saine gestion des ressources marines et d’encourager les 75 restaurants et les poissonneries certifiés à offrir des saveurs méconnues du Saint-Laurent.

- 2011 : Projet Excursion en mer « Un laboratoire sur la mer ». Cette activité permet aux visiteurs de participer à la cueillette de données scientifiques et à la remontée des casiers de pêche. D’ailleurs, ce produit touristique a été sélectionné pour joindre les rangs de la Collection d’expériences distinctives (CED) de la Commission canadienne du tourisme pour faire la promotion du Canada à l’étranger.

L’industrie touristique ?

Lorsqu’on lui demande ce qu’elle aime du tourisme, elle nous répond spontanément : « Œuvrer avec et pour une clientèle heureuse, en vacances. Des gens choisissent une destination, un attrait, une activité précisément, par goût ou par envie. Chaque fois, c’est un honneur d’être choisi et nous nous devons d’être à la hauteur de leurs attentes. J’aime voir le visage de nos visiteurs lorsqu’ils quittent Exploramer. S’ils sourient alors nous avons réussi ! » 

Souhait pour l'industrie ?

« La mise en place d’un statut particulier, avec un financement dédié au développement continu, pour les produits d’appels dans chacune des régions du Québec. Avec ce statut, nos gouvernements pourraient miser sur des produits d’appels forts et Up to date en matière de tendances touristiques mondiales », conclut elle.

Cette nouvelle chronique, signée par Mélanie Poirier, reviendra régulièrement au courant de l'année. Il y a des gens que vous connaissez qui gagneraient à être connus et mis de l'avant dans cette chronique? N'hésitez pas à communiquer avec nous à redaction@tourismexpress.com

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations