Profession Voyages: Le Bureau de la concurrence n’est pas favorable à la fusion entre Transat et Air Canada: Transat réagit

Investissements, Transports · · Commenter

Le Bureau de la concurrence a annoncé avoir conclu que l’acquisition proposée de Transat par Air Canada aura vraisemblablement pour effet d’empêcher ou de diminuer sensiblement la concurrence dans la vente de voyages aériens ou de forfaits vacances aux Canadiens.

Les préoccupations du Bureau sont exposées dans un rapport présenté au ministre des Transports par le commissaire de la concurrence. Le rapport éclairera l’examen de la transaction proposée qu’effectue Transports Canada relativement à l’intérêt public en matière de transports nationaux.

« L’élimination de la rivalité entre ces entreprises de transport aérien entraînerait une augmentation des prix, une diminution des services et une réduction importante des voyages effectués par les Canadiens sur certains trajets où leurs réseaux actuels se chevauchent », précise le Bureau.

L’analyse du Bureau a déterminé que les effets de la transaction se feraient sentir sur 83 trajets, soit:

  • 49 trajets qui se chevauchent entre le Canada et l’Europe;
  • 34 trajets qui se chevauchent entre le Canada et des destinations soleil en Floride, au Mexique, en Amérique centrale et dans les Caraïbes.

La transaction représente également une fusion des deux seuls transporteurs offrant un service sans escale sur 22 de ces trajets.

« Notre évaluation est fondée sur une analyse prospective utilisant des données et des renseignements recueillis avant l’éclosion de l’actuelle pandémie de la COVID-19. Le Bureau reconnaît que les conséquences de ces événements sur l’industrie aérienne canadienne semblent importantes à court terme. L’incidence finale de ces événements pourrait être pertinente quant au point de vue du Bureau sur la transaction proposée, mais il est impossible d’en connaître l’ampleur exacte et la durée pour le moment », explique le Bureau.

Transports Canada a jusqu’au 2 mai 2020 pour terminer son évaluation de l’intérêt public et la fournir au ministre. La décision définitive concernant la transaction proposée sera prise par le gouverneur en conseil (le Cabinet) et s’appuiera sur la recommandation du ministre.

Lire la suite et la réponse de Transat

Source: Profession Voyages

Rapport du Bureau de la concurrence présenté au ministres des Transports (Canada)

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 27 JUIN 2022

  • Alliance de l'industrie touristique du Québec - Julie Riendeau
  • Tourisme Centre-du-Québec - Véronique Désalliers
  • Le Centre Sheraton Montréal - Henry Gonzalez

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations