Premier rassemblement pour appuyer l’essor du récréotourisme dans l’est de Montréal – Analyse et recommandations...

Études, Attraits/Activités, Économie · · Commenter

La Chambre de Commerce de l’Est de Montréal (CCEM): un franc succès remporté par son événement Les RDV de l’Est Récréotourisme qui s’est déroulé le 16 juin dernier à la Tohu.

Cette matinée riche en contenu organisée avec le soutien du Fonds d’Initiative et de Rayonnement de la Métropole (FIRM) et de la Ville de Montréal a rassemblé plus d’une centaine de personnes issues du milieu touristique, récréatif, culturel et sportif dans le but de faire découvrir le haut potentiel économique du développement de l’industrie récréotouristique dans l’est. Elle s’est déroulée en présence de la ministre du Tourisme, madame Caroline Proulx et de la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, madame Chantal Rouleau.  

Les RDV de l’Est Récréotourisme ont offert une présentation des faits saillants de la réflexion stratégique commandée par la Chambre et réalisée par Pierre Bellerose, consultant renommé en tourisme.

« L’événement d’aujourd’hui illustre tout le potentiel récréotouristique de l’Est de Montréal. Le rapport Bellerose, commandé par la Chambre et le Parc Olympique, identifie plusieurs recommandations à mettre en place si nous voulons réaliser le plein potentiel récréotouristique de notre territoire. La création d’un fond de relance, l’adoption d’un “Réflexe Est de Montréal “ et le développement d’une trame commerciale permettant de mieux capter les dépenses des touristes sur le territoire seront prioritaires. À partir de maintenant, les acteurs du secteur devront travailler de pair avec les décideurs publics afin d’accélérer le passage à l’action! », déclare Jean-Denis Charest, président directeur-général de la Chambre de Commerce de l’Est de Montréal.

Divulgation du rapport « Le devenir récréotouristique de l’Est »

À la suite de consultations avec plus d’une quarantaine d’acteurs du milieu, ce rapport est le premier à apporter une vision stratégique de développement de cette industrie dans l’Est.

«La réflexion que j’ai entreprise sur le devenir touristique de l’est de Montréal m’a permis de confirmer le potentiel important pour ce secteur de Montréal. Le dynamisme des intervenants des secteurs de la culture et du tourisme, les projets ambitieux qui pointent ainsi que la volonté de tous permet d’être optimiste sur la mise en valeur touristique de l’est de Montréal au cours des prochaines années. Les recommandations de l’étude permettent d’ailleurs de présenter des pistes de solutions pour y arriver. Je tiens à remercier la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, le Parc olympique et les différents acteurs consultés pour leur collaboration au cours de ma démarche», a déclaré Pierre Bellerose, consultant en tourisme.

Des constats constructifs et des recommandations phares pour accélérer le récréotourisme

Plusieurs constats et recommandations extraits du rapport ont fait l’objet de discussion durant les panels organisés par la Chambre:

  • Les faibles retombées économiques sur son territoire de l’activité touristique de la métropole en dépit de la forte performance de Montréal en matière de génération de dépenses touristiques (4,9 milliards de dollars en 2019). Notamment en raison d’un déficit flagrant d’hébergement/ hôtellerie et d’offre commerciale
  • L’absence de données et indicateurs propres à l’est du territoire en matière de récréotourisme empêchant tout développement stratégique à long terme
  • Le manque de synergie entre les différent acteurs et pôles d’envergure locale, nationale et internationale
  • La pertinence de la création d’un fonds de relance/démarrage de 15 millions de dollars sur 3 ans
  • La création d’un bureau du récréotourisme dans l’est
  • La nécessité de travailler au développement d’une trame commerciale plus forte
  • L’importance de poursuivre les investissements au Quartier olympique

La ministre Proulx a d’ailleurs réagi positivement aux pistes de solutions énoncées lors des échanges, soutenant l’importance «d’outiller l’est» pour développer ce secteur.

«On a tous les ingrédients en main pour réussir le développement de l’Est. L’apport d’une grande mobilité sur le territoire avec le REM de l’Est par exemple, ainsi que l’adoption du projet de loi 15 sont des outils qui y contribueront grandement», a déclaré Caroline Proulx, ministre du Tourisme.

Le rapport “Le devenir récréotouristique de l’Est” est disponible sur le site de la CCEM.

Renseignements :
Emilia Tamko
Directrice Affaires Publiques, Contenu et Programmation
Chambre de commerce de l’Est de Montréal
etamko@ccemontreal.ca
514 354-5378, poste 218


À propos de la Chambre

La Chambre de commerce de l’Est de Montréal (CCEM) a pour mission de défendre et de promouvoir les intérêts socioéconomiques de ses 1 250 membres et des 32 000 entreprises situées à l’est du boulevard St-Laurent. Couvrant un territoire composé de 850 000 habitants et de 400 000 emplois, la Chambre représente un milieu économique diversifié disposant d’opportunités de croissance importantes.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 27 JUIN 2022

  • Alliance de l'industrie touristique du Québec - Julie Riendeau
  • Tourisme Centre-du-Québec - Véronique Désalliers
  • Le Centre Sheraton Montréal - Henry Gonzalez

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations