Nouveau CA, Bilan 2020 et priorités 2021 - Tourisme Haut-Richelieu

Associations · · Commenter

C’est une quarantaine de participants qui étaient présents lors de l’assemblée générale annuelle de Tourisme Haut-Richelieu tenue en visioconférence le 26 avril dernier afin de rencontrer l’équipe et les membres du conseil d’administration, recevoir le rapport annuel sommaire 2020 et prendre connaissance des grandes actions prévues pour affronter la relance.

UN CONSEIL D’ADMINISTRATION REPRÉSENTATIF DU MILIEU

Le nouveau conseil d’administration est composé de 13 administrateurs dont 8 qui n’étaient pas en élection, 3 qui ont été réélus et 2 qui ont été nouvellement élus : Mme Christine Frigon, directrice des opérations à La Cache du Lac Champlain, pour représenter la villégiature, et M. Samuel Comptois, copropriétaire du Vignoble 1292, pour l’agrotourisme.

UNE ANNÉE DE REVIREMENTS

Durant son assemblée, l’équipe a présenté le rapport annuel sommaire 2020. Tourisme Haut-Richelieu a misé sur la promotion locale et régionale pour inciter les résidents de la Montérégie à découvrir le Haut-Richelieu grâce, entre autres, aux micro-aventures saisonnières, et ainsi espérer en faire des ambassadeurs pour les années à venir. De plus, les énergies ont été concentrées à l’accompagnement d’entreprises et au développement d’entreprises et de produits pour préparer la relance et l’avenir touristique de la région. « Ce fut une année en dents de scie, pour ne pas dire en montagnes russes, où tous ont dû revoir leurs stratégies, où certains ont connu une année positive, alors que d’autres peinent encore à se relever. On ne peut faire autrement que de regarder devant, et développer des opportunités pour repartir en force », mentionne Isabelle Charlebois, directrice générale.

LE PLEIN AIR ET L’AGROTOURISME À L’HONNEUR

Alors que l’année 2019 avait été axée sur une importante offre événementielle, 47% de l’offre touristique en 2020 a été représentée par le tourisme gourmand, le nautisme, le plein air et la villégiature. Rappelons que 85% des entreprises étaient ouvertes au public durant la saison estivale. Malgré une diminution moyenne de l’achalandage de 29% pour l’ensemble des entreprises, certaines ont tout de même connu une augmentation. Selon les données recueillies et le sondage effectué auprès des entreprises touristiques, le taux moyen d’achalandage était à la hausse pour le cyclotourisme (15%), les activités nautiques et les marinas (20%), les sentiers de randonnée (40%), les centres de plein air (10%) et les golfs (25%). Du côté des producteurs locaux, comme les boucheries, charcuteries, fromageries et épiceries locales, les recettes ont augmenté de 30 à 80%. Ceci s’explique par l’augmentation de l’achat local. Malheureusement, les érablières ont connu quant à elles une diminution dramatique. Il en était de même pour les attraits intérieurs, les croisières, les événements, les envolées en montgolfière, le milieu de la culture, la restauration et l’hébergement urbain. Les visiteurs étaient définitivement à la recherche de nature : les gîtes, les hébergements en villégiature et les campings ont connu une augmentation d’achalandage moyenne de 30% par rapport à 2019, qui était déjà une année record. 

LE HAUT-RICHELIEU A SU ATTIRER LES MONTÉRÉGIENS

Sur l’ensemble des visiteurs accueillis par les entreprises, 64% provenaient de la Montérégie (comparativement à 49% en 2019) : 34% étaient des citoyens du Haut-Richelieu (comparativement à 30% en 2019) et 30% des excursionnistes des autres MRC de la Montérégie (comparativement à 19% en 2019). À l’inverse, le taux de visiteurs montréalais a diminué, passant de 41% en 2019 à 24% en 2020. Le taux de visiteurs provenant d’Ontario et des autres régions du Québec est resté stable, soit d’autour de 11%, mais sans visiteurs américains. 

LES MICRO-AVENTURES ET LES CIRCUITS CAPTENT L’ATTENTION

Bonne nouvelle, les voyageurs sont captifs et cherchent des petites aventures à proximité ! L’organisme dénote une augmentation de 25% des utilisateurs du site web, de 29% pour l’infolettre, de 24% pour Facebook et de 31% sur Instagram. La campagne estivale 2020 a été surtout orientée vers la promotion de micro-aventures saisonnières. Les circuits sur l’application Ondago qui permet des balades autonomes ont aussi connu une importante hausse de 25%.

UNE CAMPAGNE PROMOTIONNELLE DE 90 K $

La gratuité promotionnelle offerte aux entreprises en 2020 a permis de faire la promotion de plus de 200 entreprises et de bonifier considérablement l’offre de la région. Afin d’informer les citoyens de la Montérégie sur les attraits de la région, Tourisme Haut-Richelieu a déployé un plan de promotion de 90 K $ et a misé sur le numérique et les partenariats, ainsi que sur des outils d’information sur le terrain :

  • Réseaux sociaux et site Internet plus actifs que jamais (moyenne de plus de 26%, 60 000 visiteurs du site web et campagne webmarketing qui a atteint 1,2 M de personnes) ;
  • Blogues thématiques, infolettre, influenceurs, blogueurs, vidéos promotionnelles, etc. ;
  • Nouvelle carte touristique interactive sur le site web et distribution de 20 000 cartes touristiques ;
  • Campagne de visibilité sur le réseau de transport et d’affichage urbain ;
  • Collaboration avec Ici Médias pour la rédaction des cahiers spéciaux (Canada Français et Le Richelieu) ainsi que le magazine spécialisé Soyez_local édition MRC (56 500 exemplaires) ;
  • Campagnes promotionnelles avec Tourisme Montérégie, le Circuit du paysan, le Nautiguide, la SATQ, Bonjour Québec et le Garde-manger du Québec ;
  • Campagne « Hautement traditionnel » consistant à supporter les érablières en leur offrant une visibilité et en coordonnant un projet de boîtes gourmandes pour emporter (avec le support du CAEHM) ;
  • Représentation touristique (en virtuel) auprès de groupes spécifiques, salon du bateau et du vélo ;
  • Une vingtaine de panneaux géants avec la carte de la région redirigeant vers la carte interactive grâce à un code QR, dans les 14 municipalités et haltes vélos ;
  • Cadres photo géants « Plus beau que jamais » dans les 14 municipalités pour faire de nos citoyens des ambassadeurs de la région.  

EN MODE DÉVELOPPEMENT POUR PRÉPARER LA RELANCE

L’équipe de 6 spécialistes en tourisme, dont 3 responsables du développement et 3 responsables de la promotion, a maintes fois remanié son plan d’action pour s’adapter. Il en résulte le développement de nombreux projets structurant pour l’avenir :

  • Recrutement de 2 ressources : Agente au développement de produits et d’entreprises et Responsable du développement de marchés ;
  • Participation à la création de la coopérative Alo Richelieu, accompagnement et support au financement (entente avec Desjardins) ;
  • Participation au comité d’urgence économique et au comité d’appui à la relance économique (CARÉ) ;
  • Demande d’aide financière au programme FRR-Volet 1 (MAMH) pour le développement du réseau cyclable (subvention obtenue) ;
  • Billetterie en ligne pour des réservations de forfaits et d’attraits ;
  • Création et diffusion de la série « C’est de l’histoire ancienne » avec plus de 160 K vues ;
  • Développement des circuits vélo Montréal-Sherbrooke et des circuits agrotouristiques internationaux ;
  • Démarchage et accueil de nouvelles entreprises, accompagnement post-COVID et appui au développement d’entreprises (environ 60 entreprises accompagnées, dont 30 grâce au CAEHM) ;
  • Implication, maillage et concertation avec les partenaires du milieu.

PROJETS DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUES POUR 2021

Tourisme Haut-Richelieu collabore avec le milieu afin de soulever et soutenir toutes les opportunités de développement. L’équipe accompagne les promoteurs et municipalités dans le développement de leurs projets et dans leur recherche d’aide financière. Plusieurs projets verront le jour en 2021 en plus de contribuer à la relance (et au plan du CARÉ) et à l’avenir touristiques de notre région. Parmi eux, 10 priorités ont été retenues :

  1. Lancement d’une nouvelle image rassembleuse et d’un nouveau positionnement stratégique (plan de promotion de 120 K $) ;
  2. Élaboration de la planification stratégique 2022-2025 et d’un plan de développement en tourisme responsable et durable ;
  3. Développement du projet de Maison de la montgolfière et du tourisme ;
  4. Appui au démarrage et au développement d’Alo Richelieu (bateaux et vélo électriques et escales) ;
  5. Bonification du cyclotourisme : réseau et circuits cyclables, Véloroute du lac Champlain, circuits multifonctionnels, stations de vélos électriques en libre-service ;  
  6. Développement de campagnes en tourisme gourmand : offensive de mise en valeur des restaurateurs et producteurs, promotion des pique-niques gourmands, campagne Temps des sucres et des pommes ;
  7. Structuration par des circuits, forfaits et micro-aventures et lancement de la billetterie en ligne ;
  8. Projet de mise en valeur culturelle de la rivière Richelieu avec Anekdote et l’exposition itinérante « Les 100 ans de la prohibition » en collaboration avec nos voisins limitrophes ;
  9. Accompagnement des entreprises (entre autres en développement numérique) et démarchage de promoteurs ciblés stratégiquement ;
  10. Promotion et développement par pôle touristique et participation aux initiatives de développement des organismes et municipalités (Centre-de-Plein-Air-Ronald-Beauregard, Destination St-Jean, Vieux-St-Jean, Site de Venise-en-Québec, Alo Richelieu, etc.).

Les années qui s’en viennent promettent de nouveaux attraits pour la région et Tourisme Haut-Richelieu poursuit son démarchage pour attirer des promoteurs. Nous pouvons dire que le dynamisme de l’équipe et ses efforts de concertation avec les partenaires touristiques et économiques du milieu ont permis d’établir des bases solides pour la suite, et sont un gage de retombées structurantes, innovantes et durables.

M. Jacques Landy, président de Tourisme Haut-Richelieu, remercie les membres du conseil d’administration et l’équipe de Tourisme Haut-Richelieu, ainsi que les partenaires touristiques et économiques du milieu de leur créativité, dévouement et implication qui nous ont permis d’enligner les années futures pour un tourisme plus fort que jamais. « La force de Tourisme Haut-Richelieu est de rassembler les intervenants autour d’une vision et d’un plan communs. C’est ensemble qu’on peut réaliser de belles choses et qu’on fera la différence ». Il ne peut passer sous silence l’important apport de la MRC du Haut-Richelieu, qui permet le développement et le rayonnement de la ville de Saint-Jean-sur-Richelieu et de ses 13 municipalités.


Tourisme Haut-Richelieu est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de faire rayonner la région du Haut-Richelieu, d’établir une synergie entre les différents intervenants touristiques, de promouvoir le développement touristique et de favoriser la visibilité de la région dans le but de présenter le Haut-Richelieu comme une destination incontournable.

LES MEMBRES DU CONSEIL D’ADMINISTRATION :

  • Poste 1 — MRC DU HAUT-RICHELIEU : M. JACQUES LANDRY, PRÉSIDENT
  • Poste 2 — VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU : MME MÉLANIE DUFRESNE 
  • Poste 3 — DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE : MME NATHALIE BRODEUR
  • Poste 4 — INNOVATION ET DÉVELOPPEMENT : M. PATRICK BONNEAU
  • Poste 5 — COMMUNAUTÉ D’AFFAIRES : MME MARTINE LORRAIN-CAYER, VICE-PRÉSIDENTE
  • Poste 6 — ATTRAITS ET PLEIN AIR : M. MICHAEL GIGUÈRE 
  • Poste 7 — AGROTOURISME : M. SAMUEL COMPTOIS (2021)
  • Poste 7 – AGRTOURISME : M. ÉLIOT LAPOINTE (2020)
  • Poste 8 — CULTURE ET PATRIMOINE : MME FRANCE BOURASSA
  • Poste 9 — HÉBERGEMENT ET T. D’AFFAIRES : MME LINDA CHENG
  • Poste 10 — NAUTISME ET PLAISANCE : MME CAROL RIVARD, SECRÉTAIRE-TRÉSORIÈRE
  • Poste 11 — ATTRAITS MAJEURS ET DÉV. : M. ÉRIC BOIVIN
  • Poste 12 — ÉVÉNEMENT ET RESTAURATION : MME KARINE ROY
  • Poste 13 — VILLÉGIATURE : MME CHRISTINE FRIGON (2021)

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 NOVEMBRE 2021

  • W Montréal et W Toronto - Félix Laurence
  • Marriott Château Champlain - Marie-Michèle Vallières
  • CQRHT - Philippe Cassidy et Caroline Larose
Voir toutes les nominations