Les vacances sous l'austérité

La TribuneQu'on le veuille ou non, le sac de voyage portera cette année le poids de l'austérité. Si les Estriens ont toujours l'intention de s'offrir un moment de détente bien mérité cet été, ils semblent conscients des limites de leur budget.

« Les gens vont trouver un moyen pour voyager quand même, mais le budget pour le voyage est à la baisse », affirme la conseillère en voyages chez Club Aventures de Sherbrooke, Stéphanie Boisvert.

Dans les centres d'hébergement et de santé comme le Spa Eastman, les craintes sont bien présentes. « Dans les deux derniers mois, on a ressenti un certain ralentissement note la directrice marketing de l'établissement, Magalie Lajoie. Ça va quand même bien, mais on est craintif. »

La restauration fortement affectée
Les restaurateurs de la région rencontrés évoquent unanimement les difficultés vécues par leur secteur depuis le début de l'année. Selon le chef Alain Labrie de La Table du chef, s'il est vrai que les Québécois ont moins d'argent, c'est surtout l'omniprésence du spectre de l'austérité qui effraie. Lire la suite.

Source : La Tribune

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations