Les commandites et les revenus - Festivals

Investissements, Festivals et événements · · Commenter

Bien que la plupart des événements contactés par Le Nouvelliste se disent impatients d'avoir des nouvelles de la refonte des programmes de subventions, certains grands événements ne cachent plus qu'ils planifient en fonction d'une aide gouvernementale de plus en plus réduite, même si considérée comme essentielle pour poursuivre le développement.

Au Festival western de Saint-Tite, le budget d'opération est passé de 7 M$ à environ 7,4 M$ dans les cinq dernières années, une légère variation mais qui n'a pas entraîné d'augmentation des subventions. L'organisation estime toujours au même niveau les montants de subventions prévues dans son budget annuel. Au niveau des commanditaires, c'est environ 15 %, ce qui veut dire que l'événement, d'une année à l'autre, s'autofinance à raison de 75 % à 78 %, constate le directeur général, Pascal Lafrenière.


Crédit photo : Sylvain Mayer

Au FestiVoix de Trois-Rivières, le budget d'opération a lui aussi grimpé en cinq ans, passant de 2 205 000$ en 2011 à plus de 3 M$ cet été. L'augmentation des commandites et des revenus pour l'événement fait que le pourcentage de subventions, tous paliers gouvernementaux confondus, est passé de 30 % en 2011 à moins de 20 % cette année.

Pour le directeur général, Thomas Grégoire, la subvention doit être considérée comme un levier vers plus grand, et non pas une fin en soi.

Cliquez ici pour consulter l'article en entier.

Source : Le Nouvelliste

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 17 JUIN 2024

  • Hôtel Mont Gabriel – Gabrielle De Gagné Jacobs
  • Hôtel Mont Gabriel – Jessica Croteau
  • Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) – Anik Dorion-Coupal
  • Tourisme Baie-James et Tourisme Eeyou Istchee – Tania Savard

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations