Le voyage en train retrouve ENFIN ses lettres de noblesse

Transports, International, Tourisme durable · · Commenter

Après des années de lignes supprimées, non rentables, trop éloignées, pas assez fréquentées, des confins des campagnes jusqu’au bout de la nuit, le train fait son grand retour sous la poussée croisée des associations, de la dérégulation ambiante mais aussi d’une urgence climatique qui bouscule les paramètres. Les Universités du Tourisme Durable au Havre n’ont pas manqué cette occasion de souligner ce grand retour avec, à l’occasion de l’Année européenne du Rail, une table ronde animée par Christelle Taillardat (Slow Tourism Lab) centrée sur le voyage en train réunissant Samuela Burzio (Railcoop), Nicolas Forien (Oui au Train de Nuit), Olivier Metge (SNCF) et Clément Simonneau (Les Oiseaux de passage).

LE TRAIN, CETTE SOLUTION RÊVÉE D’UN SÉJOUR BAS CARBONE QUE L’ON A BOUDÉ SI LONGTEMPS…

A Voyageons-Autrement, on aime le train et on l’a souvent dit, écrit, clamé et bien évidemment pratiqué, ne serait-ce que pour venir au Havre depuis Paris, l’occasion d’essayer la nouvelle flotte de train mis en place par Hervé Morin qui permet de rejoindre la cité portuaire en 2 heures pour la modique somme de 15 €. Nous étions donc ravis d’assister à une table ronde volontariste, où l’on a largement rappelé les nombreux avantages du train : peu dépensier en carbone, favorisant la lenteur, l’observation, l’expérience voyageuse mais qui avait un temps « disparu des radars ». Sociétaire de Railcoop, Samuela Burzio a témoigné en ce sens : « Je suis rendue compte que l’on avait perdu le réflexe du train, qu’il n’était plus dans les imaginaires culturels, et c’est aussi pour cela que j’ai fondé l’association OUAT (Once Upon A Time), qui vise à recréer de nouveaux récits de voyage. Quand l’avion nous amène d’un point A à un point B, le train fait partie intégrante du voyage (…). » Cette volonté de remettre le train au cœur des débats, elle anime aussi depuis 2015 le Collectif Oui au Train de Nuit, qui se bat pour le retour des trains couchettes. Nicolas Forien : « Quand le gouvernement a annoncé en 2015 la suppression de tous les trains de nuit, nous avons lancé une pétition et organisé de nombreuses manifestations en gare pour réhabiliter ce mode de transport. Notre première victoire a été le retour de la ligne Paris-Perpignan-Port Bou. »

Lire la suite

Source: Voyageons-Autrement.com

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 NOVEMBRE 2021

  • W Montréal et W Toronto - Félix Laurence
  • Marriott Château Champlain - Marie-Michèle Vallières
  • CQRHT - Philippe Cassidy et Caroline Larose
Voir toutes les nominations