Le tourisme portugais va sortir des sentiers battus

International · · Commenter

Non, le Portugal n'est pas seulement Lisbonne et les plages de l'Algarve ! Alors que Lisbonne se situe depuis quelques années parmi les destinations les plus prisées par les Européens à la recherche d'un week-end culturel, l'enjeu est aujourd'hui pour le pays de faire sortir les visiteurs des sentiers battus. Le gouvernement portugais est décidé à promouvoir d'autres aspects de son territoire et à développer une offre moins saisonnière et plus diversifiée. Avec, pourquoi pas, un golf à Cascais, une retraite spa et yoga dans l'Alentejo, une promenade dans les vignobles de Porto ? Ou encore une visite à Evora, à moins de filer plus au nord, pour découvrir les charmes de la petite cité portuaire de Viana do Castelo...

« Nous voulons miser sur un tourisme durable à valeur ajoutée, pour préserver notre authenticité et éviter de nous transformer en Disneyland », expliquait récemment la secrétaire d'Etat au Tourisme, Ana Mendes Godinho. Seule activité à progresser alors que l'économie portugaise était paralysée par la crise, le secteur est porté par une vague d'affluence inédite, qui a pris de l'ampleur à partir de 2012, à mesure que l'instabilité politique rendait incertaine une bonne part des destinations du bassin méditerranéen. Un nombre croissant de vacanciers commençait alors à regarder vers le petit pays atlantique, perçu comme tranquille et sans risque.

La tendance ne s'est pas démentie depuis. Au contraire ! Avec 11,4 millions de visiteurs en 2016 (pour une population de 10,3 millions d'habitants), le pays a battu ses records de fréquentation, en hausse de 12,3 % par rapport à l'année précédente.

Lire l'article complet

Source: Les Echos.fr

Twitter

Nominations

NOMINATIONS, SEMAINE DU 28 OCTOBRE 2019

  • Auberge Saint-Antoine - Rosalie Bourdages
  • L’InterContinental Montréal - Jeoffrey Chailloux
  • Palais des congrès de Montréal - Stéphanie Lepage

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations