Le RÉMI salue la nomination de Dominique Vien au Tourisme et invite Québec à miser sur cette industrie

Associations, Gouvernements · · Commenter

RÉMILe Regroupement des événements majeurs internationaux et la présidente de son conseil d’administration, Mme Louise Beaudoin, saluent la nomination de la députée de Bellechasse, Mme Dominique Vien, à titre de ministre du Tourisme. Pour créer de la richesse et générer des emplois, ils invitent du même souffle le nouveau gouvernement à miser sur le tourisme, une industrie de plus de 12,4 milliards $ au Québec, regroupant 30 000 entreprises et représentant pas moins de 400 000 emplois à l’abri de la délocalisation.

Le RÉMI apprécie que le gouvernement du Québec, par la voix même de son Premier ministre, reconnaisse l’importance économique de l’industrie touristique, des emplois de qualité qu’elle procure, de même que la nécessité d’affronter efficacement la concurrence internationale.

«D’ici 2030, le tourisme international connaitra une croissance de 3 % à 4 % annuellement et il y a moyen pour le Québec d’aller chercher sa part du gâteau, si on en fait une priorité politique, une priorité économique. En ce sens, le gouvernement du Québec et la nouvelle ministre peuvent compter sur un solide allié au RÉMI», a déclaré la présidente du conseil d’administration du Regroupement, Mme Louise Beaudoin.

Le Regroupement assure la nouvelle équipe gouvernementale en place, et tout particulièrement la nouvelle ministre, de son étroite collaboration et de sa disponibilité à travailler avec elle, pour le développement du secteur qu’il représente et l’industrie en général. Il considère qu’il faut garder le cap dans la mise en oeuvre du Plan de développement de l’industrie, mis de l’avant par Mme Nicole Ménard en 2012, comme mentionné par le Premier ministre, avec ce que cela nécessite comme investissements et outils gouvernementaux. En ce qui concerne le secteur des événements, d’emblée le RÉMI remet de l’avant sa plateforme proposant des mesures concrètes et ce, en prévision du prochain budget. Le document «Créer de la richesse et des emplois : choisir le tourisme et les événements» est disponible ici.

À eux seuls, les membres du RÉMI entraînent annuellement l’injection de 475 millions $ dans l’économie et la création de 320,6 millions $ au PIB québécois. Ils sont à l’origine de 66 millions $ en revenus de parafiscalité pour le gouvernement du Québec et 27,4 millions $ pour celui du Canada. Enfin, ils créent ou maintiennent l’équivalent de 6 323 emplois à temps plein, selon une étude du groupe SECOR réalisée en 2010 (et portant sur 21 des 28 membres actuels).

Source : RÉMI

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 15 JUILLET 2024

  • Association hôtelière du Grand Montréal (AHGM) – Vincent Auclair
  • Lieberman Tranchemontagne – Marc Giroux
  • InterContinental Montréal – Louis-Philippe Talbot

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations