La MRC de La Côte-de-Beaupré désire acquérir des terrains au Mont-Sainte-Anne

Économie, Tourisme durable · · Commenter

La MRC de La Côte-de-Beaupré annonce l’adoption à l’unanimité d’une résolution afin d’amorcer des discussions auprès de la Sépaq et des instances gouvernementales concernées quant à la potentielle acquisition des terrains au Mont-Sainte-Anne. Proposée en séance du conseil tenue le 2 décembre dernier, cette résolution s’inscrit parfaitement dans la poursuite des travaux du Plan de développement durable de la MRC

Par cette résolution, le Conseil de la MRC, formé par l’ensemble des maires de la Côte-de-Beaupré, démontre sa volonté à poursuivre le développement socio-économique de la région au profit de l’ensemble de la communauté. Soulignons que la MRC cible uniquement les droits de propriétés tréfoncières (sous-sol) de la Sépaq et non pas la portion au-dessus du sol et les équipements qui sont la propriété de Resorts of the Canadian Rockies (RCR). 

« Bien entendu, cette démarche que nous entamons inclut la collaboration de divers partenaires du milieu. Nous invitons dès maintenant le groupe RCR ainsi que l’organisme à but non lucratif Les Amis du Mont-Sainte-Anne à poursuivre les discussions avec nous afin que nous puissions travailler collectivement à la revitalisation du Mont-Sainte-Anne et au développement durable de cette magnifique destination de calibre international », souligne M. Pierre Lefrançois, préfet de la MRC de la Côte-de-Beaupré et maire de L’Ange-Gardien.

DES ACQUISITIONS POUR LA POURSUITE DU DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE

La volonté de la MRC d’acquérir les droits de la Sépaq concernant les terrains du Mont-Sainte-Anne s’inscrit parfaitement dans son Plan de développement durable. Au cours des dernières années, la MRC a investi un montant supérieur à 2,5 M$ contribuant ainsi à plusieurs réalisations d’une valeur supérieure à 35 M$ dont la mise à niveau des pistes de ski de fond et de vélo de montagne, la promotion touristique au Mont-Sainte-Anne, la rénovation du Centre des congrès ainsi que la réfection du Quai de Sainte-Anne-de-Beaupré

« La résolution que nous avons adoptée démontre le besoin impératif pour le milieu d’assurer la sauvegarde des acquis et d’accélérer le développement structurant du site d’importance stratégique majeure pour le développement socio-économique de la MRC de La Côte-de-Beaupré et de la région de la Capitale-Nationale », ajoute M. Lefrançois.

La MRC n’entend pas devenir gestionnaire d’activités touristiques, mais bien collaborer avec l’ensemble des parties prenantes afin d’investir pour le développement de la région aux bénéfices de tous les citoyens et des générations futures. 


À propos de la MRC de La Côte-de-Beaupré

La Municipalité régionale de comté (MRC) de La Côte-de-Beaupré a été créée en 1981 en vertu de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme. Elle est constituée des neuf municipalités locales et villes suivantes et des territoires non organisés (TNO) Sault-au-Cochon et Lac-Jacques-Cartier qui couvrent 85% de la superficie totale du territoire de la MRC : Boischatel, L’Ange-Gardien, Château-Richer, Sainte-Anne-de-Beaupré, Beaupré, Saint-Ferréol-les-Neiges, Saint-Joachim, Saint-Tite-des-Caps et Saint-Louis-de-Gonzague-du-CapTourmente. 

Entre fleuve et montagnes, en passant par les chutes et canyons, le territoire de la MRC de La Côte-deBeaupré recèle de nombreux attraits naturels, culturels, patrimoniaux et agrotouristiques exceptionnels.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 11 JANVIER 2021

  • La Ronde - Sophie Emond
  • Le Saint-Sulpice Hôtel Montréal - Mélody Lardin
  • Bureau du Cinéma et de la Télévision du Québec - Manon Caillé
  • Horwath HTL - Sylvain Drouin
  • Vélo Québec - Jean-François Rheault
  • DoubleTree by Hilton - Kevin Pouliot
  • Tourisme Charlevoix - Laurence Bessone

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations