L’éco-conception : bullshit, greenwashing ou réel engagement ?

International, Tourisme durable · · Commenter

Fervent promoteur de l’éco-conception digitale et plus globalement de la logique de numérique responsable, je commence à m’interroger sur le potentiel effet de mode qui risque de menacer ce sujet aussi essentiel que mal maitrisé par bon nombre d’acteurs de notre écosystème. Je vous propose de nous interroger sur les vraies bonnes raisons d’adopter cette démarche, histoire de mieux en accepter les contraintes (ou d’y renoncer).

J’ai commencé à évoquer le sujet de l’éco-conception web dans ces colonnes en 2019, dans une démarche globale de recherche de performance et d’efficience, une démarche éthique, durable et responsable. Près de 18 mois plus tard, je me rends compte que mon propos de l’époque était probablement bien trop circonscrit à la dimension techno du sujet.

La plupart des destinations que j’accompagne sont activement engagées dans des démarches de tourisme responsable. L’éco-conception s’impose donc très naturellement, telle une évidence, dans la définition des stratégies digitales, elle se met au service d’une démarche plus globale et vertueuse. La question du « pourquoi » ne se pose presque pas, toutes les composantes de la stratégie touristique et digitale s’alignent dans une démarche responsable.

Pour autant, en prenant un peu de recul, je me dit que la question du « pourquoi l’éco-conception » mériterait parfois d’être posée.

ALORS, « POURQUOI L’ÉCO-CONCEPTION » ?

PARCE QUE C’EST BON (DISONS CARRÉMENT NÉCESSAIRE) POUR LA PLANÈTE !  Le numérique pollue, plus que le papier nous dit-on, donc chercher à réduire cette pollution, c’est bien, non ? Évidemment, c’est même indispensable ! Sauf qu’un site « vert » éco-conçu ne fait pas une destination durable. Dans le bilan carbone d’une destination touristique, la contribution du site web reste très (très) marginale dans la (très) grande majorité des cas, bien loin derrière les transports, la consommation, l’usage des terminaux mobiles avant/pendant/après le séjour (dont les partages sur les réseaux), etc. Bien loin de moi l’idée de minorer l’importance de l’éco-conception des sites web, mais si dans le même temps la destination base toute sa stratégie touristique sur les clientèles lointaines et ne valorise que des incontournables déjà saturés, ça ne fait en réalité pas le moindre sens. Pas plus que de faire pipi sous la douche tout en y restant 25 minutes ! Si la stratégie touristique n’est pas réellement engagée dans le durable, un site éco-conçu ne répond au mieux qu’à un effet de mode, au pire qu’à du greeen-washing ! 

Lire l'article complet

Source: etourisme.info

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 22 FÉVRIER 2021

  • Marriott Château Champlain - Erfan Rezaei
  • Marriott Château Champlain - Ernesto Carrillo
  • Marriott Château Champlain - Sylvain Vivier
  • Minéro-Musée de Thetford | KB3 - Michaël Caron
  • AITC - Beth Potter
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Léa Sanche Lefebvre
  • Association de l'Agrotourisme et du Tourisme Gourmand - Caroline Delorme

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations