Investissement de 500 000 M $ dans le Réseau express métropolitain (REM) à l'aéroport international Montréal-Trudeau

Investissements, Transports, Gouvernements · · Commenter

Alors que la pandémie mondiale de COVID-19 a eu des répercussions sans précédent dans toutes les sphères de la société, les projets d'infrastructures seront essentiels à la relance économique. Ils permettront de créer de bons emplois, de faire croître l'économie, d'améliorer la vie quotidienne des Québécois et de tous les Canadiens et de rebâtir en mieux pour l'avenir. La construction de la station du Réseau express métropolitain (REM) à l'aéroport international Montréal-Trudeau contribuera à réduire la congestion routière et à améliorer l'accessibilité et le service de transport vers l'aéroport. Le projet permettra également d'établir une liaison entre le centre-ville de Montréal et l'aéroport qui soit durable sur le plan environnemental.

Le ministre des Transports, l'honorable Omar Alghabra, la ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable Catherine McKenna, le leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant du Québec, l'honorable Pablo Rodriguez, le ministre de l'Économie et de l'Innovation du Québec, M. Pierre Fitzgibbon, la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Mme Chantal Rouleau, et le président-directeur général de la Banque de l'infrastructure du Canada, M. Ehren Cory, ont fait l'annonce d'un investissement global de 500 millions de dollars pour appuyer Aéroports de Montréal et permettre la construction de la station du REM à l'aéroport international Montréal-Trudeau.

La construction de la station du REM, un projet estimé à 600 millions de dollars, sera mené par Aéroports de Montréal et recevra une contribution financière des partenaires suivants :

  • Transports Canada investit jusqu'à 100 millions de dollars dans le cadre d'un programme qui vise à aider les grands aéroports, comme annoncé dans l'Énoncé économique de l'automne en novembre 2020;
  • le gouvernement du Québec, par l'intermédiaire d'Investissement Québec, octroie un prêt d'un montant maximal de 100 millions de dollars à Aéroports de Montréal;
  • la Banque de l'infrastructure du Canada fournit un prêt d'un montant maximal de 300 millions de dollars qui s'ajoute à l'investissement précédent de 1,3 milliard de dollars qu'elle avait versé pour le projet du REM;
  • Aéroports de Montréal fournit jusqu'à 100 millions de dollars en plus de procéder au remboursement des prêts consentis par la Banque de l'infrastructure du Canada et le gouvernement du Québec.

L'aéroport international Montréal-Trudeau joue un rôle important dans l'économie montréalaise et dans la vie des Montréalais. La station de l'aéroport est un élément fondamental de la vision du REM depuis les débuts du projet. Ce projet permettra d'établir un lien pratique et un service fluide entre l'aéroport et le réseau de transport en commun de Montréal. Il bénéficiera aussi à toute la grande région de la métropole, que ce soit par une amélioration de la mobilité, des liens et du service ou par une contribution aux efforts du Québec et du reste du Canada pour atténuer la menace que posent les changements climatiques.

CITATIONS

« Alors que le Canada voit se profiler la relance économique, le transport et le tourisme seront des éléments cruciaux pour rebâtir en mieux. Notre gouvernement a clairement exprimé son engagement à faire en sorte que les projets d'infrastructures essentielles dans les aéroports canadiens soient une priorité. Ce financement annoncé aujourd'hui garantira que les Montréalais et tous les Canadiens profitent d'un service de transport vers l'aéroport international Montréal-Trudeau qui est à la fois efficace et propre. » - L'honorable Omar Alghabra, ministre des Transports

« L'annonce d'aujourd'hui, selon laquelle le projet de la nouvelle station du Réseau express métropolitain à l'aéroport international Montréal-Trudeau pourra aller de l'avant grâce à l'appui du gouvernement fédéral et de la province, ainsi qu'à un investissement de 300 millions de dollars de la Banque de l'infrastructure du Canada, démontre notre engagement à l'égard de ce projet crucial pour Montréal et l'importance d'intégrer l'aéroport au vaste réseau de transport en commun. Nous nous réjouissons des investissements continus dans le transport en commun au Québec, qui permettent de réduire la congestion, de créer des emplois, de stimuler la croissance économique, de lutter contre les changements climatiques et d'améliorer la vie des Québécois. » - L'honorable Catherine McKenna, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités

« Aujourd'hui, la collaboration entre les gouvernements du Canada, du Québec et la Banque de l'infrastructure du Canada nous permet d'annoncer que la station du Réseau express métropolitain sera construite à l'aéroport international Montréal-Trudeau. Comme on le fait depuis le début, on va continuer de travailler avec Québec et nos partenaires pour aider les Québécois. » - L'honorable Pablo Rodrigue, leader du gouvernement à la Chambre des communes et lieutenant du Québec

« L'entente entre les gouvernements du Québec et du Canada ainsi que la Banque de l'infrastructure du Canada, permet de concrétiser un projet stratégique pour Montréal qui permettra à l'aéroport international Montréal-Trudeau de compter sur des infrastructures modernes. Je suis convaincu que tous les Montréalais, les Québécois et les voyageurs ont hâte d'utiliser la nouvelle station du REM de l'aéroport, qui est également une fenêtre sur tout le Québec. » - M. Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

« Dans le contexte de la pandémie, qui a eu des conséquences majeures sur le secteur aéroportuaire, la participation du gouvernement du Québec et des autres partenaires financiers dans ce projet est essentielle. Montréal, comme toute autre métropole, doit être dotée d'un réseau structurant en transport collectif intermodal. Cette station et tout le déploiement du REM représentent justement des maillons forts du système de transport collectif de la grande région métropolitaine. Voilà pourquoi nous estimons que l'accès direct à l'aérogare par le REM, et donc la construction de la station, est indispensable. » - Mme Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal

« La Banque de l'infrastructure du Canada est fière d'être un investisseur clé au projet du REM et de contribuer de manière plus importante à relier les citoyens de Montréal à leur aéroport. Montréal et le Québec ont des plans ambitieux en matière d'infrastructures propres et durables, et la Banque de l'infrastructure du Canada se réjouit d'être un partenaire clé dans le domaine du transport en commun et dans bien d'autres domaines. Il s'agit d'une occasion d'accélérer la réalisation des projets qui soutiennent la croissance économique et protègent l'environnement. Ensemble, nous pouvons avoir une influence réelle sur la création de collectivités à consommation nette zéro et de villes durables de renommée mondiale. » - M. Ehren Cory, président-directeur général de la Banque de l'infrastructure du Canada

« En répondant à l'appel du financement par prêt, la Banque de l'infrastructure Canada, et le gouvernement du Québec, en plus du gouvernement du Canada par sa généreuse contribution directe, ont fait preuve d'une solidarité exceptionnelle dans ce dossier qui fait en sorte que nous pouvons enfin dire que nous accueillerons le REM à l'aéroport international Montréal-Trudeau. Leur apport financier était essentiel à la construction de notre station. Pour Aéroports de Montréal, il était impensable de passer à côté de ce projet qui verra une option fiable et durable de transport collectif desservir l'aéroport international Montréal-Trudeau, comme c'est le cas dans toutes les grandes métropoles du monde. La station de l'aéroport est hautement stratégique dans le réseau du REM, car elle permettra d'accroître la compétitivité de Montréal, mais aussi d'assurer l'attractivité du site aéroportuaire pour les passagers et les employés de la communauté. Le projet du REM est aussi un projet structurant qui profitera à l'ensemble de la communauté québécoise. » - M. Philippe Rainville, président-directeur général, Aéroports de Montréal

LES FAITS EN BREF

  • Transports Canada investit jusqu'à 100 millions de dollars pour la construction de la station du Réseau express métropolitain (REM).
  • Le gouvernement du Québec, par l'intermédiaire d'Investissement Québec, accorde un prêt d'un montant maximal de 100 millions de dollars à Aéroports de Montréal pour soutenir son projet de construction d'une station du REM sur le site de l'aéroport international Montréal-Trudeau. L'aide financière provient du Fonds du développement économique.
  • La Banque de l'infrastructure du Canada accorde un prêt d'un montant maximal de 300 millions de dollars pour renforcer son investissement antérieur de 1,3 milliard de dollars dans le REM. La Banque de l'infrastructure du Canada investit 35 milliards de dollars dans de nouveaux projets d'infrastructure générateurs de revenus qui sont dans l'intérêt public, qui stimulent la croissance économique et qui agissent pour le climat. La Banque de l'infrastructure du Canada permet la construction de nouvelles infrastructures grâce à des partenariats avec des investisseurs privés et institutionnels et des gouvernements partout au Canada.
  • Aéroports de Montréal investit jusqu'à 100 millions de dollars en plus de procéder au remboursement des prêts consentis par la Banque de l'infrastructure Canada et le gouvernement du Québec. Notons qu'Aéroports de Montréal a déjà encouru des frais de 45 millions de dollars dans la phase préparatoire de construction de la station et que ceux-ci sont considérés comme faisant partie de la contribution de l'organisation. Grâce à la station du REM, l'aéroport international Montréal-Trudeau rejoindra le rang des grands aéroports internationaux qui ont accès à une offre de transport durable et rapide avec leur centre-ville.
  • Le REM est un réseau de train léger sur rail qui est actuellement en construction dans la région métropolitaine de Montréal. Le REM comprendra 26 stations réparties dans la région métropolitaine de Montréal et offrira un service rapide et direct entre le centre-ville de Montréal et l'aéroport international Montréal-Trudeau.

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 3 MAI 2021

  • TouriScope - Chrissy St-Pierre
  • Bota Bota, spa-sur-l’eau – Annick Beauchemin
  • Partenariat du Quartier des spectacles - Émilie Chabot
  • AATGQ (Terroir & Saveurs) - Aurore Lambert
  • Alliance de l'industrie touristique du Québec - David Fily, Isabelle Julien et Sabrina Paquette
  • CA Musée d'art de Joliette - Pierre Bellerose
  • CA Alliance de l'industrie touristique du Québec - Annie Landry

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations