Imaginez un monde sans Facebook…

Techno, International, Économie, Marketing · · Commenter

« …It’s easy, if you try », comme l’aurait fredonné l’ami John Lennon!

Le géant de Menlo Park est dans l’actualité comme jamais cette semaine, mais encore une fois pour de mauvaises raisons. Il y a bien sûr cette lanceuse d’alerte qui vient confirmer ce dont on se doutait déjà, à savoir comment l’algorithme de la plateforme est orienté vers la dépendance et une consommation nocive, voire toxique, des contenus. Mais je voulais surtout revenir sur la grande panne du lundi 4 octobre, si vous le voulez bien.

En effet, pendant près de six heures, une panne mondiale a fait en sorte que l’on ne pouvait plus utiliser ni Facebook, ni Instagram, ni Messenger, ni WhatsApp. La folie, quoi! Il a fallu se parler pour vrai, en personne. Ou pire encore, consulter Twitter et Linkedin, pour savoir ce qui se passait dans l’univers du numérique et des médias sociaux. Ô sacrilège!

Posez-vous d’ailleurs la question suivante: et si la panne avait duré 48 heures? Une semaine? Quelles seraient les conséquences pour votre business, vos communications, votre service à la clientèle, votre recrutement?

UNE PLATEFORME QUI NE NOUS APPARTIENT PAS

Bon, je fais des plaisanteries, mais la situation vécue lundi a permis de mettre en lumière de manière assez radicale une réalité qu’on ne cesse de répéter depuis une décennie: les médias sociaux sont des plateformes sur lesquelles on exerce aucun contrôle. C’est super de créer un compte Instagram pour parler à une audience par l’image, par la vidéo ou des reels sympathiques. C’est génial de gérer une présence dynamique sur Facebook, avec des communications directes (via Messenger) avec votre clientèle, des calendriers d’événements ou des publications qui suscitent l’engagement. Mais au final, ce sont des plateforme qui ne nous appartiennent pas.

On le vit et on le subit particulièrement depuis la dernière mise à jour de Facebook à l’automne 2020. Les fonctionnalités apparaissent puis disparaissent, les statistiques sont déplacées, on nous impose le Business Manager puis la Suite Business, puis le Creator Studio, puis on revient avec une version qui incorpore un peu des deux, puis.. bref, vous voyez ce que je veux dire. J’en parlais d’ailleurs un peu plus tôt cette année sur mon blogue personnel avec cet article Facebook, t’es pénible, tu sais?

Certes, les médias sociaux sont des outils incroyables de découverte de produits et services pour les consommateurs. Et dans l’univers touristique, ils permettent d’inspirer les voyageurs, communiquer avec eux en temps réel, éduquer et faire découvrir une panoplie d’attraits ou restaurants dans une destination ou sur un territoire. On doit néanmoins se rappeler qu’il existe également des outils moins sexy mais tout aussi important dans l’écosystème numérique du tourisme.

Lire la suite

Source: etourisme.info

Twitter

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 11 OCTOBRE 2021

  • CQRHT - Gabriel Vaillancourt
  • Croisières AML - Alexandre Bastien
  • Urgo Hôtels Canada - Lukas Vallé-Valletta
  • Urgo Hôtels Canada - Stéphanie Baillargeon
Voir toutes les nominations