Extraits de l'allocution de Martin Roy - lancement de la campagne RÉMI

Associations, Festivals et évènements · · Commenter

Ça y est! 25 longs mois après le dernier lancement de saison qu’on a fait au parc Jeanne-Mance, en 2019, dans le cadre du Festival Go Vélo Montréal et du Tour la Nuit, on marque enfin à nouveau le coup d’envoi d’une saison au Québec. Une saison différente, mais à coup sûr une saison qui fera du bien!

Dans les fenêtres du Zoom qui nous sert de liant social depuis plus d’un an se trouve aujourd’hui la plupart des dirigeants des 28 membres actifs du RÉMI et des 6 membres affiliés. C’est un groupe qui sort de la pandémie uni et solidaire.

S’il y a beaucoup à dire – ou à écrire – sur la pandémie telle que l’ont vécue durement les festivals et événements partout dans le monde, une chose est certaine : le fait de l’avoir vécue ici ensemble, au sein de la famille qu’est devenue le RÉMI, a certainement procuré un peu de réconfort.

[...]

PERMETTEZ-MOI DE DONNER QUELQUES DÉTAILS SUR LA SAISON 2021 QUI COMMENCE :

D’abord, dès vendredi, les règles sanitaires changeront afin de permettre une capacité de 3 500 personnes assises sans obligation de sections distinctes. Il sera possible d’accueillir jusqu’à 3 500 festivaliers debout (ou assis sans places fixes) sur un site, en autant que cela se fasse par l’addition de sections indépendantes contenant chacune jusqu’à 250 personnes au maximum et prévoyant que chaque « bulle » dispose d’assez d’espace pour maintenir une distanciation adéquate. On pourra également multiplier les sites comptant 3 500 participants, en autant qu’ils soient éloignés de 500 m.

Avant d’aller plus loin, je salue au passage les équipes qui, pour diverses raisons, n’ont pu mettre en place leur événement et nous disent à l’année prochaine. À Tremblant, vous le savez, le Festival de Blues et Les Rythmes de Tremblant ont été annulés. On se dit aussi à l’année prochaine du côté des Grands Feux Loto-Québec, à Québec. Vous avez tous notre soutien, notre empathie. J’avais aussi dans mon texte OSHEAGA, mais la bonne nouvelle, c’est qu’on vient de me confirmer que l’événement va faire quelque chose cet automne. Je n’en dirai pas plus, mais c’est la petite bombe que je lance, ça vient de m’être dit et on m’autorise à vous le dire.

SANS ALLER DANS LE DÉTAIL DE CHACUNE DES PROGRAMMATIONS, PRENONS NOTE DE QUELQUES ÉLÉMENTS :

Normalement, notre saison commence avec le Piknic Électronik autour de la Fête des Patriotes et ça se poursuit jusqu’à à St-Tite, en septembre, avec un petit sursaut cinématographique au FNC, le mois suivant.

Cette fois, notre saison estivale s’étale exceptionnellement à compter du FestiVoix de Trois-Rivières cette semaine et ça finira, non pas à St-Tite, ou non pas qu’à St-Tite en septembre, mais aussi à Montréal, avec un gros bang, un doublé, avec le retour des Francos puis du Festival international de Jazz de Montréal. Un gros bang littéralement aussi avec ce feu d’artifice qui sera présenté par l’International des Feux Loto-Québec à la Fête du Travail.

Dans ces 3 derniers cas, ce sont des changements de dates à signaler. Changement de date aussi à Go Vélo Montréal, qui a comme vous le savez déplacé son événement de la fin mai à la fin août.

Après le FestiVoix donc, ce vendredi, il y aura très bientôt aussi le retour de Piknic Électronik – surveillez les annonces, elles sont imminentes – et de Montréal complètement cirque, tous deux dans des formules différentes.

En juillet, ce sera aussi le retour du Festival d’été de Québec, qui a déjà annoncé les détails de son édition pas comme les autres qui se décline en plusieurs volets, dont certains seront présentés sur tout le mois. Et quand se terminera le FEQ, c’est ComediaHa qui animera la ville de Québec, du 28 juillet au 28 août avec des spectacles en personne gratuits.

À Montréal, dès le 15 juillet, ce sera Juste pour rire.

À Valleyfield, l’équipe des Régates a dû prendre la douloureuse décision de ne pas revenir avec le volet des courses cette année, notamment pour des questions liées aux frontières. Mais l’équipe propose un nouveau rendez-vous culturel du 16 au 18 juillet.

À Joliette, le Festival de Lanaudière fera vibrer les amateurs de classique du 17 juillet au 8 août.

Début août, le Festivent, à Lévis, promet d’enflammer l’été dans une formule revisitée. On attend les détails.

Du 5 au 25 août, ce sera la 25e édition de Fantasia. Une première vague de films a été annoncée, mais d’autres détails viendront.

En août toujours, ce sera le retour des Fêtes de la Nouvelle-France dans une formule complètement différente de chasse au trésor, du 5 au 15.

Du 9 au 15, avec des détails à venir, ce sera Fierté Montréal. Détails à venir aussi du côté de l’International des montgolfières de St-Jean-sur-Richelieu.

En ce qui concerne l’OMNIUM Banque Nationale, Tennis Canada a confirmé la semaine dernière avoir reçu une lettre d’approbation des autorités sanitaires du Québec, selon les protocoles proposés. Conformément aux exigences fédérales en matière de santé, l’Agence de santé publique du Canada examine maintenant ces protocoles avant de donner son aval. 

On retiendra aussi qu’une collaboration a récemment été annoncée entre OSHEAGA et Mode + Design. Ce dernier événement aura bel et bien lieu du 17 au 22 août.

Quant à septembre, on attend une confirmation sur la Fête de la musique à Tremblant qui vise du 3 au 6. On sait que le FMG, à Gatineau, va de l’avant avec une programmation solide, du 2 au 6, notamment avec les Cowboys Fringants. Et ça finira, comme je le disais plus tôt, avec le Festival western de St-Tite, qui a annoncé sa programmation hier, ses rodéos et spectacles, du 10 au 19.

Le traditionnel sursaut de saison cinématographique se fera avec le FNC, du 6 au 17 octobre.

Je souligne que les membres affiliés se déploieront aussi. Je parle de nos amis à l’OSM, à Nuits d’Afrique, au FME, aux Rythmes du monde de Saguenay et à Présence autochtone. Salutations à tous!

Enfin, Montréal en lumière, le Carnaval de Québec et Igloofest vont cet été préparer notre hiver 2022. On va souhaiter que rendu là, le Québec aura viré au bleu ciel et paradisiaque décrit par le Dr Arruda.

En terminant, je veux lancer un appel très large aux communautés de partout au Québec, non seulement pour qu’elles participent à leurs événements, autant que le permettront les règles, mais aussi qu’elles les soutiennent. Les temps ont été durs. Nous comptons sur les commanditaires et les partenaires de toutes sortes pour qu’ils reviennent à nos côtés et fassent de cette saison inédite un succès inspirant et durable, un tremplin vers 2022. Nous comptons aussi sur la collaboration et la compréhension des festivaliers, dans le contexte sanitaire qu’on connait et, par ailleurs, nous, on s’engage à offrir un cadre sécuritaire.

Voilà donc l’essentiel.

Et puisque ça n’a pas encore été fait, je déclare la saison 2021, la saison qui fera du bien, officiellement ouverte! Bonne saison à tous!

Martin Roy
Président-directeur général
Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI)
Festivals et événements majeurs (FAME) 


À propos de FAME et du RÉMI 

Festivals and Major Events (FAME) est une coalition pancanadienne représentant quelque 500 festivals et événements de toutes tailles par le biais de membres directs et affiliés. FAME agit comme une voix pour l'industrie des festivals et événements devant les partenaires, les gouvernements, les médias et le grand public.

Le Regroupement des événements majeurs internationaux (RÉMI) rassemble quant à lui 28 grands événements au Québec.