Entrevue avec Steeve Gagné, président de Tourisme d'Affaires Québec (TDAQ), par Claudine Hébert

Grandes Entrevues, Affaires · · Commenter

RETOUR SUR LA JOURNÉE NATIONALE DU TOURISME D'AFFAIRES - Bien avant que ne survienne la pandémie de COVID-19, l’équipe de Tourisme d’Affaires Québec (TDAQ) songeait déjà à revoir la formule de ses rencontres annuelles réunissant ses membres et ses partenaires. La nouvelle cuvée de la Journée nationale du tourisme d’affaires, présentée au Palais des congrès de Montréal, le 21 février dernier, était justement le fruit de ces réflexions. Une formule renouvelée qui, selon le président de TDAQ, Steeve Gagné, a plu aux participants.

En quoi consistait cette nouvelle formule ?

Steeve Gagné : Plutôt que de miser principalement sur le concept de bourses touristiques avec différents kiosques où nos membres rencontrent les organisateurs et les planificateurs pour présenter leurs produits, nous avons intégré des ateliers en matinée. Ces périodes de discussions nous ont permis d’échanger sur les impacts provoqués par les deux années de pandémie et la nouvelle réalité événementielle, notamment au chapitre des ressources humaines. Une conférence sur l’effet « Wow » ainsi qu’une table ronde portant sur les enjeux discutés en matinée ont également fait partie de l’agenda.

Quels ont été les sujets chauds ?

Même plusieurs mois après la reprise, l’engorgement des calendriers d’activités est loin d’être terminé. Les réservations de dernière minute font désormais partie de notre réalité. Il faut ajouter à ces éléments contextuels, tout l’aspect des ressources humaines. Que ce soit au sein des équipes de ventes, des équipes d’organisation, de planification d’événements, y compris celles des fournisseurs, il y a beaucoup de nouveau personnel. Ce sont beaucoup de personnes avec qui les divers intervenants de l’industrie doivent rebâtir un lien de confiance, faire connaître leurs besoins, leurs attentes. C’est une période d’ajustement qui va prendre des mois, sinon encore une année ou deux avant de se stabiliser.

Pourquoi avoir changé votre formule ?

L’objectif était d’ajouter des éléments interactifs à notre rendez-vous. Des éléments qui ajoutent une plus-value à l’événement. Je n’apprends rien à personne. Le milieu événementiel, incluant celui du tourisme d’affaires, est confronté à de nouvelles réalités. Bien avant la COVID-19, nous constations déjà une baisse de fréquentation. Minime, mais tangible. Une baisse qui s’ajoutait au phénomène des no-shows, qui représentait facilement 10% à 15%. Autre sujet chaud qui d’ailleurs a été soulevé pendant la journée. La gestion de la participation n’est pas sans complexifier le montage financier de tout rassemblement. Y compris les nôtres. Certes, le volet réseautage va toujours demeurer un facteur clé de nos événements, mais nous nous devions d’insérer des activités à valeur ajoutée qui vont convaincre nos participants de ne pas vouloir les rater.

Justement, combien étiez-vous pour ce rendez-vous ?

Notre édition du 21 février dernier a réuni plus de 150 personnes, notamment des hôteliers, des représentants des régions touristiques, ainsi que des dizaines d’organisateurs, des planificateurs et des experts en ressources humaines.

Êtes-vous satisfait de cette première édition ?

Étant donné qu’il s’agit d’un événement reporté à trois reprises, oui, nous sommes très satisfaits de la participation pour ce tout premier rendez-vous. Les commentaires recueillis auprès des participants ont été très positifs. Cette édition a servi de laboratoire pour construire une programmation dans le cadre d’un grand évènement de deux jours que nous organisons les 29 et 30 novembre prochain. Comme association touristique sectorielle, nous nous devons de nous ajuster. Nous voulons créer le plus grand rassemblement de la décennie et y réunir toutes les parties prenantes en tourisme d’affaires au Québec.

Crédit photos : Groupe NH Photographes

Claudine Hébert
Journaliste et collaboratrice


Lire aussi:

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 25 SEPTEMBRE 2023

  • Fairmont Le Manoir Richelieu – Emmanuel Chavant
  • Hôtel Bonaventure Montréal – Philippe Beaudry
  • Hôtel Bonaventure Montréal – Xavier Charbonneau
  • Tourisme Montréal - Vincent Dumas

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations