Des programmes de formation adaptés pour soutenir le secteur de l’hôtellerie

Hébergement, Formation · · Commenter

Particulièrement affecté par les impacts de la pandémie, le secteur de l’hôtellerie est confronté à des défis importants, notamment sur le plan des ressources humaines. Afin de soutenir les travailleurs.euses et de solidifier le noyau de main-d’œuvre des établissements hôteliers québécois, le rehaussement des compétences se présente comme un levier d’action tout indiqué.

Selon une récente étude de Statistique Canada, le nombre d’emplois dans les hôtels du Québec a chuté de 21 000 depuis le début de la pandémie, passant de 34 700 à 13 700. C’est donc plus de 60 % de ceux-ci qui ont été perdus, en majeure partie durant l’automne.

Alors que plusieurs travailleurs.euses ont quitté l’hôtellerie pour un autre secteur d’emploi, bon nombre de ceux qui sont en attente d’une reprise verront leurs prestations d’assurances-emploi ou de subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) prendre fin d’ici la fin du mois de mars. Dans ce contexte, le Groupe d’action pour la main-d’œuvre du secteur de l’hôtellerie planche sur l’élaboration de programmes de formation qui permettront de rappeler les employé.e.s requis pour la prochaine période estivale, de manière à renforcer leurs acquis tout en leur assurant une source de revenus.

Cette solution repose sur des programmes de formation de courte durée et met à profit l’expertise du secteur de l’éducation pour proposer des contenus adaptés et accessibles rapidement. Le déploiement de ces programmes est prévu en deux étapes, à partir du mois de mars.

  1. Préparation des superviseurs, formateurs internes et employé.e.s clés qui seront largement sollicités pour redémarrer les activités, notamment pour assurer l’accueil et l’intégration de leurs collègues qui seront de retour au travail ou nouvellement embauchés.
  2. Rehaussement des compétences techniques du noyau d’employé.e.s spécialisés dans les différents services hôteliers, dont le rappel au travail sera essentiel pour la reprise des activités.

AUTRE LEVIER D’ACTION : LA REQUALIFICATION

Malheureusement, un certain nombre de travailleurs.euses ne pourra être rappelé au travail à court terme. Principalement à Montréal, où l’on anticipe une reprise touristique moins active que dans d’autres régions, qui susciteront un plus grand intérêt auprès des vacanciers québécois encore cet été. Le soutien offert à ces travailleurs.euses se traduit plutôt par les programmes de requalification à leur disposition.

Puisqu’on ne peut garder indéfiniment ces travailleurs.euses en attente, le secteur hôtelier a la responsabilité de leur permettre de participer activement au marché du travail avant que leurs prestations n’arrivent à échéance. Mais cela ne ferme pas nécessairement la porte à un retour dans le secteur de l’hôtellerie. Le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation (PARAF), entre autres, offre des opportunités dans différents secteurs d’emplois, incluant le tourisme. En effet, il est possible de bénéficier de ce programme pour acquérir de nouvelles compétences dans les secteurs de l’hôtellerie et du voyage, même si les perspectives d’emploi sont présentement moins favorables, dans l’optique de contribuer au redémarrage de leurs activités dans un marché du travail en transformation.


À propos du Groupe d’action pour la main-d’œuvre du secteur de l’hôtellerie

Le Groupe d’action pour la main-d’œuvre du secteur de l’hôtellerie a été mis sur pied par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) et le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MTESS), en novembre dernier, dans le but de soutenir les travailleurs.euses de l’hôtellerie en préparation d’une relance des activités touristiques. Il mise sur la concertation entre différents partenaires et organismes du milieu hôtelier québécois (délégués syndicaux représentant les travailleurs.euses, associations hôtelières et gestionnaires d’hôtels), de même que des collaborateurs des domaines de l’éducation et de l’emploi. La coordination de ce comité a été confiée au Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT).

Twitter

Nominations

NOMINATION SEMAINE DU 20 SEPTEMBRE 2021

  • Tourisme Montréal - Sylvie Charette
  • CA ITHQ - Stéphane Forget
  • ComediHa! Fest - Jérôme Déchêne
Voir toutes les nominations