Des hôtels forcés de fermer en raison du faible achalandage

Hébergement, Économie · · Commenter

Les contrecoups de la pandémie se font ressentir au sein de l’industrie hôtelière de la région alors que le Manoir du Lac Delage et l’Hôtel Clarendon ont fermé leurs portes temporairement, en raison de leur faible achalandage.

La fermeture est en vigueur depuis mardi, et ce, jusqu’au 1er novembre pour le Manoir du Lac Delage, et jusqu’au 30 octobre pour l’Hôtel Clarendon.

Pour le copropriétaire de l’établissement de 144 chambres dans le Vieux-Québec, il s’agit d’une première.

« Fermer parce qu’il n’y a pas assez de clients, je n’ai jamais vu ça », se désole Michel Côté. « Nous sommes retranchés dans notre coquille de tortue et on laisse passer l’orage », illustre-t-il.

Ainsi, depuis lundi, 25 employés syndiqués de l’hôtel sont au chômage forcé alors qu’une dizaine de cadres se retrouvent sans emploi, mais touchent l’équivalent de 75 % de leur salaire.

M. Côté, qui a dû demander du financement auprès d’une institution financière « pour affronter la prochaine année », affirme que la fermeture des restaurants à Québec a été le véritable clou dans le cercueil. « Nous n’avons aucune chance d’avoir des clients. Je ne peux pas m’imaginer qu’un Québécois de Québec va se faire un lunch pour avoir le plaisir de venir coucher à l’hôtel », estime-t-il.

Lire l'article complet

Source: Le Journal de Montréal

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations