Campagne électorale: AITC invite les intervenants de l'industrie touristique à véhiculer un message fort et unifié: «LE TOURISME COMPTE»

Gouvernements, Campagne électorale · · Commenter

À l'approche du jour du scrutin, il importe plus que jamais de véhiculer le message du tourisme, et ce, haut et fort.

Même si les rencontres à Ottawa constituent une part importante du travail de représentation de l’AITC, il s’avère tout aussi important, durant la campagne électorale, que les entreprises touristiques interviennent auprès des candidats dans leur circonscription.

L’envoi d’une lettre directement à votre candidat local, lui demandant de s’engager à défendre et promouvoir le tourisme si élu, accroît nos chances de voir un tel engagement se concrétiser et se poursuivre avec le prochain gouvernement.

Durant la campagne électorale, demandez à vos candidats locaux de soutenir l'industrie touristique canadienne... Envoyez Votre Lettre !

Les enjeux:

MARKETING

L’agence de promotion touristique nationale du pays (Destination Canada) doit livrer une concurrence à des pays qui investissent davantage que le Canada en promotion touristique. Le sous-financement continue de limiter le Canada dans ses efforts afin de rejoindre un nombre plus important de visiteurs internationaux.  

ACCÈS

En termes d’ouverture, le Canada se classe à peine 120e sur 141 pays selon le Forum économique mondial (FEM). De plus, le temps d’attente pour l’obtention d’un visa de résident temporaire au Canada dans des marchés comme la Chine et l’Inde, où l’on observe une forte demande, est démesurément long.  

MAIN-D'OEUVRE

Nombre de Canadiens – et le gouvernement – ne considèrent pas les emplois en tourisme comme étant une avenue de carrière valorisante et prometteuse, et ce, même si les besoins et les opportunités de carrière y abondent. Or, sans la mise en place de politiques progressives, RH Tourisme Canada évalue que, d’ici 2035, près de 60 000 emplois en tourisme ne pourront être comblés. 

COMPÉTIVITÉ DES COÛTS

L’abolition du remboursement de la taxe sur l’hébergement pour les voyages organisés (PICEVO) a eu un impact négatif sur les ventes internationales d’entreprises touristiques de toute taille. Or, malgré un appel de l’industrie afin que le gouvernement intervienne, rien n’a été fait pour rendre les produits touristiques canadiens plus compétitifs au niveau international. Résultat : le Canada devient une destination moins attrayante pour les congrès et voyages de motivation, ainsi que pour les voyages organisés plus traditionnels  

Questions pour les partis

  • Considérant que le budget du Canada aux fins de promotion touristique est inférieur à celui de la plupart de ses compétiteurs, que prévoit votre parti afin d’assurer que Destination Canada puisse être davantage concurrentiel sur l’échiquier touristique mondial? Votre parti appuie-t-il des investissements durables, stables et à long terme pour Destination Canada?
  • Quelle est la position de votre parti en ce qui a trait à l’expansion des marchés d’exportation du Canada? Le tourisme est le plus important secteur d’exportation de services, ayant généré plus de 21 milliards $ en revenus l’an dernier. De quelle façon cette industrie s’intègre-t-elle à vos projets de développement des marchés d’exportation? 2.
  • En ce qui a trait à l’immigration temporaire à des fins de voyage d’affaires, de voyage d’agrément ou d’études, et compte tenu du fait que le Canada se classe 120e sur 141 pays en ce qui a trait l’octroi d’un visa, votre parti est-il d’avis qu’il faut assurer un contrôle plus strict du processus de traitement des demandes de visa? Comment le Canada peut-il s’y prendre pour améliorer sa performance en ce sens?
  • Comment votre parti entend-il soutenir des mesures visant à faciliter le déplacement des individus de part et d’autre de la frontière et dans les aéroports, tel que des investissements dans les technologies, les ressources humaines, les infrastructures et autres? Votre parti appuie-t-il une réforme de l’ACSTA et son expansion dans les nouveaux aéroports régionaux, afin d’améliorer le temps d’attente aux postes de contrôle de la sécurité?
  • Considérant que le Canada se classe au 97e rang sur 141 pays en ce qui a trait à la compétitivité des coûts, et que le tourisme demeure à ce jour le seul secteur d’exportation n’étant pas exonéré de taxes, croyez-vous que les visiteurs internationaux temporaires au Canada devraient continuer à payer des taxes sur les produits et services obtenus lors de leur visite? Votre parti envisagerait-il la mise en place d’incitatifs visant à améliorer la position du Canada en termes de compétitivité des coûts?
  • Compte tenu du fait que les objectifs en matière d’immigration dépendent encore largement d’immigrants hautement qualifiés, comment le Canada peut-il réagir à la pénurie de main-d’œuvre dans des secteurs d’activité où il existe une abondance de postes à combler, mais qui ne répondent pas à un tel critère? Votre parti est-il en faveur d’objectifs en matière d’immigration qui reflètent les besoins en main-d’œuvre?

COMMENT ENVOYER VOTRE LETTRE ET PLUS D'INFO

PARTAGER VIA LES MÉDIAS SOCIAUX

Faites en sorte que la présente campagne électorale profite au tourisme. Visitez le votetourism.ca et n’oubliez pas d’utiliser les mots-clics #VotezTourisme et #LeTourismeCompte sur les médias sociaux!

Twitter

Nominations

NOMINATION SEMAINE DU 7 JUIN 2021

  • NOMINATION: ComediHa! - Patrice Croteau

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations