Bilan du 9e congrès mondial sur le tourisme de neige et de montagne

International · · Commenter

Des professionnels du tourisme de neige et de montagne ont débattu des possibilités de développement de ce segment l’espace de deux journées sur le thème « Mountainlikers – Sport et aventure, une combinaison riche de promesses pour les destinations de montagne ». La neuvième édition du Congrès sur le tourisme de neige et de montagne qui s’est tenue en Andorre était organisée par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et le Gouvernement de la Principauté d’Andorre, en collaboration avec la Comú de Sant Julià de Lòria.

La durabilité, les technologies, le rôle des événements et la promotion ont été les principaux thèmes abordés pendant le Congrès. Lors de la première journée, le débat a été axé sur les bonnes pratiques telles que l’utilisation des manifestations sportives comme outil de promotion. À cet égard, le ministre du Tourisme et du Commerce de la Principauté d’Andorre, Francesc Camp, a annoncé la création d’un centre de performance en altitude destiné aux sportifs de haut niveau.

Le Congrès a également examiné les outils de marketing offerts par les nouvelles technologies. Les itinéraires de randonnée en 3D, les lunettes de ski intelligentes, les applications pour Android et iPhone de planification d’excursions ou encore les prises de vue par des drones ont été quelques-unes des techniques explorées. La plateforme Wikiloc, qui permet de trouver des itinéraires et des activités de plein air grâce à la localisation par GPS, a été l’une des expériences présentées ayant tout particulièrement retenu l’attention de l’auditoire.



La deuxième journée du Congrès a réservé une place particulière au « Partenariat de la montagne », présenté par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Les conclusions du Congrès ont mis en avant le caractère prioritaire du lien entre tourisme et sport. De même, elles soulignent combien la composante immatérielle, c’est-à-dire l’expérience de voyage, est importante pour le touriste. Cliquez ici pour lire la suite.

Que cela concerne le tourisme de neige ou de montagne, les deux peuvent être considérés comme des formes du tourisme d'avanture.

Le tourisme d'aventure

D'après l'OMT, le tourisme d'avanture constitue une opportunité de collaboration en représentant un avantage compétitif pour les destinations. 

Le tourisme d'avanture est une niche qui :

  • est résiliante;
  • attire des clients prédisposés è dépenser plus;
  • supporte l'économie locale et
  • encourage des partiques écoresponsables.


Pour accéder au rapport mondial sur le tourisme d’aventure, cliquez ici.

Source: OMT

Nominations

NOMINATIONS SEMAINE DU 8 AVRIL 2024

  • Alliance de l’industrie touristique du Québec – Geneviève Cantin
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Daphné Duquette
  • Hôtel-Expérience Quartier des marinas – Andrée-Anne Breton

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations