Avec la COVID-19, quel avenir pour les croisières à Québec?

Attraits/Activités, Économie · · Commenter

L'impact de la COVID-19 sur l'industrie des croisières n'est pas près de disparaître. La ville de Québec prévoyait accueillir 400 000 croisiéristes par année dès 2025, mais les acteurs de milieu touristique admettent que cet objectif ne tient plus la route.

«On pense que ça va prendre quelques années avant de revenir à un rythme normal, anticipe le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard. Donc clairement, il faudra revoir un peu l'objectif.»

Québec était sur une belle lancée. Presque systématiquement, année après année, le record du nombre de croisiéristes internationaux débarquant dans la capitale était battu.

Pour répondre à la demande grandissante, un nouveau terminal de croisières a été construit au coût de 25 millions de dollars l'an dernier, près de l'embouchure de la rivière Saint-Charles.

Le bâtiment flambant neuf aurait dû accueillir ses premiers visiteurs en 2020. La COVID a cependant repoussé la coupe du ruban à une date inconnue.

C'est sûr qu'on aurait aimé l'inaugurer. C'est un beau terminal, note M. Girard. La vue imprenable qu'il offre sur Québec a de quoi charmer aussi.»

À leur arrivée, les croisiéristes auraient effectivement pu admirer les bâtiments les plus emblématiques du Vieux-Québec, dans le cadre enchanteur qu'est la marina du port.

«Ce n'est que partie remise, promet M. Girard. Les croisières vont revenir, c'est sûr, dit-il. Or, la patience sera de mise. Déjà, des annulations ont été enregistrées pour l'année 2021

Lire l'article complet

Source: Radio-Canada

Twitter

Nominations

NOMINATIONS DES 7 DERNIERS JOURS + SEMAINE DU 12 OCTOBRE 2020

  • Grand Marché de Québec - Jean-Paul Desjardins
  • Bel Air Tremblant Resort & Résidences - Pascal Djalane, Ryo Fujita et Chanel Beauséjour
  • Association québécoise des spas (AQS) - José Garceau
  • Association québécoise des spas (AQS) - Lyne Voyer

Pour voir les nominations en détails

Voir toutes les nominations